Alyson Charles atteint le sommet du podium au 1000m (2) féminin à Salt Lake City

Sa performance en or s'ajoute aux trois médailles de bronze qu'elle a raflées à Calgary

SALT LAKE CITY, ÉTATS-UNIS – Alyson Charles de Montréal, QC, a ajouté une autre médaille de la Coupe du monde sur courte piste de l'ISU à sa collection, dimanche, quand elle a décroché la première médaille d'or de sa carrière l'occasion du 1000m (2) féminin disputé à Salt Lake City. Elle a atteint le sommet du podium après être passée par les rondes de repêchage en matinée, terminant première de sa vague dans chacune des cinq courses auxquelles elle a pris part dimanche.

« Gagner une médaille d’or à ma deuxième Coupe du monde, c’est vraiment incroyable et c'est au-delà de mes attentes, a déclaré Charles, qui débordait de joie. J’étais vraiment venue pour apprendre et prendre de l’expérience. Quand même, en venant à Salt Lake City après avoir pris part à l'étape de Calgary, je savais quel était mon potentiel et que je pouvais rivaliser avec les meilleures. »

En finale, Charles a réussi un dépassement par l'extérieur depuis l'arrière du peloton pour se retrouver en tête vers la mi-course. Après avoir patiné devant ses adversaires lors des tours qui restaient à faire, Charles a résisté à la ligne d'arrivée pour ainsi l'emporter. Elle a toute juste devancé celle qui a obtenu la médaille d'argent, l'Allemande Anna Seidel, par trois millièmes de seconde.

« Mon but ce matin, c’était de me rendre jusqu'au tableau principal, a dit Charles de l'approche qu'elle avait adoptée en vue de sa journée de compétition. Puis, après ça, j’y allais une course à la fois. Ç'a été une longue journée – en tout j’ai fait six courses. Alors mes jambes sont pas mal finies! Mais en finale, je me suis dit que j'allais donner tout ce qu'il me restait et ç'a payé avec la médaille. »

Du côté des hommes, Charles Hamelin de Sainte-Julie, QC, s'est vu accorder une place dans la finale A du 500m masculin après qu'un contact avec un autre patineur l'eut gêné dans sa course en demi-finales. Il a terminé cinquième en finale, patinant dans une course au rythme assez rapide pour permettre au médaillé d'or, le Chinois Wu Dajing, d'établir un record du monde.

Danaé Blais de Châteauguay, QC, a été la seule autre membre de l'équipe canadienne à se qualifier pour une finale dans une épreuve individuelle, dimanche, et elle a pris le deuxième rang de la finale B du 500m féminin. Elle a raté la première place par un millième de seconde. Le relais mixte a lui aussi pris part à la finale B, et a terminé au premier rang de la course.

Des pénalités à Charle Cournoyer (Boucherville, QC) dans les quarts de finale du 1000m (2) masculin et à Courtney Sarault (Moncton, NB) en demi-finales de la même épreuve chez les dames ont mis fin à leurs parcours respectifs. Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau, QC) et Cédrik Blais (Châteauguay, QC) se sont arrêtés en quarts de finale du 500m masculin, tandis que les athlètes montréalais Camille De-Serres Rainville et Pascal Dion ont vécu la même chose dans les quarts de fnale du 500m féminin et du 1000m (2) masculin, respectivement.

Le prochain rendez-vous de l'équipe canadienne en Coupe du monde sur courte piste de l'ISU aura lieu du 7 au 9 décembre à Almaty, au Kazakhstan.

Les résultats complets de la Coupe du monde de Salt Lake City se trouvent à ISU Results Portal.