Arne Dankers et Christine Nesbitt gagnent le 1 500 mètres des Championnats canadiens par distance individuelle et des sélections olympiques Postes Canada

Arne Dankers, de Calgary a signé la sixième performance mondiale au 1 500 m, tandis que Christine Nesbitt, de London, en Ontario, a enlevé l’épreuve féminine des Championnats canadiens par distance individuelle et des sélections olympiques Postes Canada de patinage de vitesse longue piste.

Dankers, un spécialiste des longues distances de 5 000 et 10 000 m, a enregistré son meilleur chrono à 1:44,40 pour mettre la main sur le titre national et se rapprocher d’une place lors d’une épreuve individuelle aux Jeux olympiques. Steven Elm, de Red Deer en Alberta, a fini deuxième grâce à un temps de 1 :45,60, tandis que Justin Warsylewicz, de Regina, a pris la troisième place en 1 :45,95.

« Je n’étais pas le favori, mais j’étais calme et je me sentais bien », a dit Dankers qui poursuit sur sa lancée lui qui a établi de nouvelles marques nationales aux 3 000, 5 000 et 10 000 mètres cette saison. « Je n’ai pas patiné tant de 1 500 m que cela cette année, mais mon endurance est très bonne et j’ai ainsi pu avoir une course régulière ce qui m’a aidé. Mes débuts de course n’étaient pas très bonnes cette année, mais aujourd’hui, j’ai eu un bon départ et je suis même allé plus vite au deuxième tour qu’au premier. »

Dans l’épreuve féminine de 1 500 m, Nesbitt l’a emporté en 1:56,40, tandis que Shannon Rempel, de Winnipeg, a fini deuxième en 1:57,50 et Brittany Schussler, de Winnipeg, troisième en 1:58,63.

« L’idéal pour moi, c’était d’avoir une bonne approche psychologique de la course parce que physiquement, je savais que je pouvais le faire », a dit Nesbitt, 20 ans. « C’est la course pour laquelle j’ai éprouvé le plus de stress depuis le début de la saison parce que cette fois, j’avais des attentes. Néanmoins, j’ai très bien géré la situation. Mes premiers 300 mètres étaient les plus rapides que j’aie jamais patiné et même si j’ai manqué un peu d’énergie en fin de course, j’ai su conserver ma technique. »

Denny Morrison, de Fort St. John, en Colombie-Britannique, était déjà présélectionné pour l’épreuve de 1 500 m, tandis que Cindy Klassen (Winnipeg) et Kristina Groves (Ottawa), l’étaient aussi du côté féminin. Klassen a aujourd’hui été nommée athlète féminine de l’année par la Presse canadienne.

Le Canada peut envoyer un maximum de 20 athlètes (10 hommes et 10 femmes) en patinage de vitesse longue piste aux Jeux olympiques. Avant le début des essais, neuf places (cinq hommes et quatre femmes) avaient déjà été allouées à des athlètes en vertu de leurs résultats aux Championnats du monde 2005 ou de leurs résultats en Coupe du monde cette saison.

La compétition reprend samedi, à 14h, à l’anneau olympique, avec la présentation des épreuves de 1 000 m chez les hommes et les dames.

L’équipe olympique de longue piste sera officiellement dévoilée mercredi, 4 janvier 2006, lors d’un point de presse à Calgary.