Bédard et Roberge gagnent des médailles pour le Canada à la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Éric Bédard a remporté sa première médaille individuelle en deux ans sur le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste, tandis que Kalyna Roberge est montée sur le podium pour la première fois de sa carrière, ce qui ont été les faits saillants des courses de 500 m de samedi pour le Canada.

Au 500 m masculin, Li Haonan, de Chine, a remporté la médaille d’or en 42,583 secondes. Bédard, de Ste-Thècle, a terminé deuxième en 42,675 et Suk-Woo Song, de Corée du Sud, troisième en 42,705. Pour Bédard, membre de l’équipe nationale depuis neuf ans, c’était sa première médaille individuelle en Coupe du monde depuis décembre 2003.

«C’est toute une sensation de monter de nouveau sur le podium, spécialement dans une année olympique, a dit Bédard. Nous avons eu deux grosses semaines d’entraînement et nous ne devions pas être déjà des aspirants à des médailles. Participer à la finale et gagner une médaille est excellent pour la confiance.»

Bédard a livré une chaude lutte à Haonan jusqu’à la fin pour la médaille d’or.

«Ma lame a plié un peu dans le dernier tour et cela lui a permis de s’échapper, a dit Bédard. Ce fut une excellente course. J’ai montré que j’avais l’accélération pour déjà dépasser à haute vitesse, ce qui est très encourageant pour le restant de la saison.»

Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, médaillé d’argent vendredi au 1500 m, a été éliminé en demi-finale pour terminer huitième, tandis que François-Louis Tremblay, de Montréal, a été éliminé en quart de finale pour terminer 15e.

Au 500 m féminin, Meng Wang a conduit la Chine à un doublé en 44,736. Tianyu Fu a terminé deuxième en 44,774. Roberge, de Ste-Étienne-de-Lauzon, a suivi pour obtenir la médaille de bronze en 44,797 et Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., a aussi participé à la finale et a terminé quatrième en 45,226. C’était la première fois de la saison que des Canadiennes participaient à une finale individuelle.

«Je n'aurais pas pu demander mieux. J'ai eu une préliminaire et une demi-finale difficiles pour me qualifier pour la finale, a dit Roberge, 19 ans, qui ajoute qu'elle a complètement récupéré d'une blessure à une cuisse subie à la compétition de sélection olympique le mois dernier. Dans la finale, j'ai essayé de dépasser à quelques reprises, mais les Chinoises n'ont laissé aucune ouverture.»

Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, a été éliminée en quart de finale et a terminé 10e.

Le Canada a remporté ses demi-finales des relais pour se qualifier pour les finales. Dans le relais masculin de 5000 m, les Canadiens ont inscrit un temps de 6:57,131 avec Tremblay, Turcotte, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Jonathan Guilmette, de Montréal.

Dans le relais féminin de 3000 m, les Canadiennes ont gagné leur demi-finale en 4:17,729 avec Roberge, Leblanc-Boucher, Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, et Tania Vicent, de Verchères, au Québec.

La compétition se terminera dimanche.