Charles Hamelin est le meilleur Canadien lors de la première Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de la saison

Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, a terminé sixième de la finale du 1500 m masculin, vendredi, ce qui a été le meilleur résultat du canada lors de la première journée de la première Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de la saison.

Le champion olympique Apolo Anton Ohno, des États-Unis, a remporté la médaille d’or en 2:20,146 minutes. Hyun-Soo Ahn, de Corée du Sud, a terminé deuxième en 2:20,254 et Ye Li, de Chine, troisième en 2:20,404. Hamelin a pris le sixième rang en 2:20,595.

Jonathan Guilmette, de Montréal, et Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, ont été éliminés en demi-finale et se sont classés respectivement huitième et 17e.

«C’était une course pas mal rapide avec beaucoup de dépassements, a déclaré Hamelin, trois fois vainqueur en Coupe du monde l’an dernier. J’ai très bien fait, mais j’ai perdu ma concentration à la fin et je me suis retrouvé enfermé. Je savais que ma forme n’était pas à la mesure de ce que je voulais faire, mais je me suis bien battu.»

Le Canada aligne son équipe olympique de 12 membres pour les Jeux d’hiver de février prochain en Italie aux compétitions de la Coupe du monde. L’équipe a été choisie à la sélection plus tôt ce mois-ci à Saguenay, au Québec. Les patineurs ont eu un congé après la sélection, mais sont présentement au coeur d’un entraînement intensif qui a rendu les courses de vendredi ardues.

Dans la finale du 1500 m féminin, Meng Wang, de Chine, a été la gagnante en 2:23,375. Sun-Yu Jin, de Corée du Sud, a terminé deuxième en 2:23,440 et sa compatriote Chun-Sa Byun troisième en 2:24,027.

Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, et Tania Vicent, de Verchères, au Québec, ont été éliminées en demi-finale et se sont classées respectivement septième et 14e et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, a été éliminée en préliminaire pour terminer 23e.

«Je suis très satisfaite, a dit Overland, la championne canadienne du combiné, troisième de sa demi-finale. Mes jambes étaient très lourdes et l’adrénaline m’a vraiment poussée. J’ai effectué une course intelligente en demi-finale et je suis demeurée en bonne position.»

Le Canada a aussi remporté ses préliminaires dans les relais masculin et féminin pour se qualifier pour les demi-finales. Dans le relais masculin de 5000 m, les Canadiens ont gagné en 6:53,952 avec Guilmette, Turcotte, François-Louis Tremblay, de Montréal, et Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec.

Dans le relais féminin de 3000 m, les Canadiennes se sont classées premières de leur course en 4:23,627 avec Overland, Leblanc-Boucher, Alanna Kraus, d’Abbotsford, au Québec, et Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec.

Les troisième et quatrième Coupes du monde, en Europe, en novembre, seront les qualifications olympiques pour déterminer les huit pays qui participeront aux Jeux. De plus, au cours de ces Coupes du monde, le Canada finalisera qui participera aux épreuves individuelles.

«Nous savons que nous ne patinerons pas à plein régime lors des deux premières Coupes du monde, mais c’est un sacrifice que nous faisons pour être au meilleur de notre condition pour les Coupes du monde en Europe, a dit l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne, Guy Thibault, de Le Gardeur, au Québec. Nos objectifs cette semaine sont d’avoir de l’entraînement de qualité et aussi d’étudier les autres concurrents.»

La compétition se poursuivra samedi avec les courses masculines et féminines de 500 m et les demi-finales des relais.