Charles Hamelin médaillé de bronze à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste

Charles Hamelin, Photo: Arno Hoogveld
KOBE, Japon – Charles Hamelin de Sainte-Julie, Québec, a surmonté une rude semaine de rhume, ponctuée d’une mauvaise condition de glace pour remporter le bronze au 1000 m hommes, samedi, à la deuxième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste.

Si-Bak Sun a mené la domination coréenne avec un chrono de 1 m 31,395 s, suivi en deuxième place par son compatriote Yoon-Gy Kwak en 1 m 31,441 s. Hamelin, troisième au 1500 m la semaine dernière, a suivi en troisième place grâce à un temps de 1 m 31,481 s. François-Louis Tremblay, de Montréal, a pris le quatrième rang en 1 m 31,827 s.

« La glace est lente et je ne me suis pas senti confortable », a dit Hamelin, qui a récolté sa deuxième médaille individuelle de la saison. « J’ai eu de la difficulté à exécuter ce que je voulais faire. J’ai aussi été malade toute la semaine et ça m’a beaucoup fatigué. Considérant tout ça, mon résultat est très bon. »

Alex Boisvert-Lacroix de Sherbrooke, Québec, a été éliminé dans les quarts de finale, se classant au 16e rang.

Les Coréens ont remporté toutes les médailles au 1500 m, avec le champion du monde Hyun-Soo Ahn en tête grâce à un chrono de 2 m 23,225 s. Marc-André Monette de Pointe-aux-Trembles, Québec, était de la finale mais a été disqualifié lors d’une tentative de dépassement. Monette, finissant la course quatrième, a été relégué au septième rang après disqualification.

Michael Gilday de Yellowknife a terminé deuxième au sein de la finale B pour mériter le neuvième rang de l’épreuve. Steve Robillard, de Montréal, s’est classé 16e après avoir été éliminé lors des demi-finales.

La Coréenne Seung-Hi Park a mérité l’or au 1000 m femmes, devant la Chinoise Meng Wang. Jessica Gregg, d’Edmonton, a terminé troisième à l’issue de la finale B, se classant ainsi septième. Anne Maltais, de Québec, a pris le onzième rang. Kalyna Roberge de Sainte-Étienne-de-Lauzon, Québec, s’est retirée lors des quarts de finale suite à des spasmes lombaires.

C’était la première Coupe du monde de Gregg au 1000 m. « Je suis très contente, je ne savais pas à quoi m’attendre à ma première expérience à ce niveau au 1000 m », a mentionné Gregg, médaillée de bronze au 500 m en Coupe du monde la saison dernière. « Ma saison commence bien. J’espère obtenir d’autres chances de patiner lors de cette épreuve. »

La Corée a complété une journée en or en remportant le 1500 m. Sun-Yu Jin a mérité les honneurs en 2 m 26,356 s. Amanda Overland, de Montréal, a été éliminée lors des demi-finales, prenant le 17e rang, tandis qu’Andrea Do-Duc, également de Montréal, a été éliminée lors du repêchage. Souffrante, Tania Vicent, de Montréal, s’est désistée lors du repêchage.

Presque toute l’équipe canadienne a été ennuyée par la grippe au cours du voyage en Asie.

“Les problèmes de santé ont affecté notre préparation”, a mentionné l’entraîneur national Derrick Campbell. « La qualité de l’entraînement n’était pas optimale, et la confiance a elle aussi été éprouvée. Quelques athlètes souffraient encore de symptômes lors des compétitions d’aujourd’hui (samedi). »

Le Canada a accédé à la finale du 5000 m-relais hommes grâce à une deuxième place lors des demi-finales. Les patineurs canadiens étaient Monette, Hamelin, Tremblay et Gilday. Les patineuses canadiennes Overland, Do-Duc, Gregg et Maltais ont terminé troisièmes de leur groupe au 3000 m-relais, accédant à la finale B.

La compétition se termine dimanche.