Cindy Klassen, de Winnipeg, gagne le titre du combiné des championnats du monde toutes distances de patinage de vitesse sur longue piste

Cindy Klassen, de Winnipeg, a complété un balayage en or des quatre courses et elle a battu son record du monde de points pour remporter le titre du combiné, dimanche, aux championnats du monde toutes distances de patinage de vitesse sur longue piste.

Klassen, qui a remporté cinq médailles aux Jeux olympiques de Turin le mois dernier, a obtenu 154,580 points pour éclipser les 157,177qu’elle avait compilés à la qualification pour les championnats du monde à l’Ovale olympique. Elle a remporté chacune des courses avec au moins une seconde complète d’avance. Claudia Pechstein, d’Allemagne, a terminé deuxième du combiné avec 158,265 points et la double médaillée olympique Kristina Groves, d’Ottawa, qui a complété une de ses meilleures performances internationales à vie, a pris le troisième rang avec 158,295 points.

«C’est extra spécial de terminer la saison de cette manière, a dit Klassen, qui a reconquis le titre mondial qu’elle avait remporté en 2003. Patiner ici, à domicile, est vraiment exceptionnel et cela signifie beaucoup pour moi. La foule était tellement encourageante et vocale que cela m’a poussée au cours de cette fin de semaine.

«Ce fut une saison fantastique et je n’aurais pas pu y parvenir sans une excellente équipe. Elle m’a tellement encouragée. J’ai aussi un entraîneur sensationnel (Neal Marshall) qui connaît le bon programme pour moi et il m’inspire vraiment. Cela fait une grosse différence.»

Au 1500 m, Klassen a approché son record du monde en 1:51,85. Ireen Wust, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 1:54,03 et Groves, qui a obtenu sa troisième médaille de la compétition, a pris le troisième rang en 1:54,54. Christine Nesbitt, de London, en Ontario, a terminé 10e.

Dans la finale du 5000 m, Klassen a fait quatre en quatre au cours de la fin de semaine avec un record canadien de 6:48,97, le deuxième temps le plus rapide de l’histoire. Martina Sablikova, de la République Tchèque, a terminé deuxième en 6:50,45, Pechstein troisième en 6:51,11 et Groves quatrième en 6:54,55.

«J’ai réussi deux solides courses, a dit Klassen. Il est toujours difficile de patiner le 5000 m, mais je n’ai pas ralenti comme je le fais normalement et j’ai résisté jusqu’à la fin. Donc je suis vraiment satisfaite de toute la course.»

Du côté masculin, Shani Davis, des États-Unis, a battu le record du monde du 1500 m en route vers le titre du combiné avec 145,752 points. Sven Kramer, des Pays-Bas, a aussi fracassé la marque mondiale au 10 000 m masculin en 12:51,60.

Au 1500 m, Davis a inscrit un temps de 1:42,68 pour battre la marque mondiale de Chad Hedrick. Hedrick a terminé deuxième en 1:42,85 et Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a remporté la médaille de bronze avec un record canadien de 1:42,97. Ce sont les trois temps les plus rapides de l’histoire.

Morrison a ajouté une 10e position au 10 000 m pour terminer cinquième du combiné. Ces performances ont terminé en beauté une saison percée pour le patineur de 20 ans.

«Le 1500 m a été bizarre, a dit Morrison. J’étais fatigué et je ne m’attendais pas à grand-chose. Mais j’ai suivi le même plan de base avec lequel j’ai eu du succès toute l’année. Mais 1:42 est certainement au-delà de mes attentes.»

Steven Elm, de Red Deer, a terminé sixième du 1500 m, Justin Warsylewicz, de Régina, 14e et Arne Dankers, de Calgary, 16e.