Cindy Klassen et Arne Dankers inscrivent des victoires aux rencontres de sélection de patinage de vitesse

CALGARY - Cindy Klassen, de Winnpeg, et Arne Dankers, de Calgary, ont été les gagnants dans les épreuves de 3 000 et 5 000 m respectivement, samedi, dans le cadre des essais nationaux de l’équipe canadienne pour les coupes du monde de l'automne.

Sur la distance de 3 000 m, Klassen l’a emporté en 4 :04,17, devant Christine Nesbitt, de London, en Ontario, deuxième avec son meilleur chrono de 4 :05,93. La Chinoise Wang Fei a mérité le troisième rang avec 4 :08,64. La meilleure autre Canadienne, Brittany Schussler, de Winnipeg, a fini cinquième avec un temps de 4 :11,95.

Klassen, détentrice de records du monde dans les 1000, 1500 et 3000 mètres, a souligné qu’elle se montrera patiente cette saison en ce qui concerne ses performances. Son plan est de se présenter au sommet de sa forme aux Mondiaux.

« Je pense que ce sera un lent départ cette année et c’est correct », a dit Klassen. « Probablement qu’au cours des deux premières Coupes du monde je pourrais ne pas être là où je voudrais être. Mais j’espère qu’à la fin de la saison, aux Mondiaux, je pourrai patiner comme je le veux ».

Ce fut un autre très bon résultat pour Nesbitt qui a remporté les courses de 500 et de 1500 m vendredi.

« Mes enjambées étaient régulières, alors j’ai décidé de pousser plus fort dans les derniers tours », a expliqué Nesbitt, agée de 22 ans, médaillée de bronze au 1 000 m aux Championnats du monde par distances individuelles de l’année dernière. « Mon endurance est vraiment bonne présentement et, techniquement, je patine très bien, ce qui me permet de me réserver des énergies ».

Arne Dankers, Photo: Arno Hoogveld
Dankers a gagné le 5000 m et Justin Warsylewicz, de Regina, a terminé deuxième. Aaron Sadlier, de Norwood, en Ontario, a pris la troisième place avec son meilleur temps. Il semble se diriger sur le circuit de la Coupe du monde avec cette performance. Il a quitté le sport à 15 ans mais il y est revenu il y a deux ans.

« La course s’est déroulée telle que planifiée », a dit Sadlier, âgé de 20 ans, qui fut déjà catalogué comme un coureur de cross-country national. « Outre deux tours, mon temps pour chaque tour était toujours égal. Je suis excité à l’idée que j’ai des chances d’aller aux Coupes du monde ».

Cette fin de semaine de sélection permettra de faire la sélection finale pour les Coupes du monde de cet automne. Les membres de l’équipe des championnats sur des distances individuelles ont été pré-sélectionnés.

Les compétitions se poursuivent dimanche sur l’anneau olympique.