Cindy Klassen gagne une médaille d’or dans une Coupe du monde

Cindy Klassen, de Winnipeg, a battu deux de ses plus grandes adversaires dans le sport pour remporter la médaille d’or au 1000 m, samedi, dans une Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

Klassen, à sa première course dans une Coupe du monde cette saison, a réussi un temps de 1:16,55. Anni Friesinger, d’Allemagne, qui a gagné les trois premières courses de 1000 m cette saison, a terminé deuxième en 1:16,70 et la meneuse de la Coupe du monde Chiara Simionato, d’Italie, troisième en 1:17,23.

Parce qu’elle a raté les Coupes du monde d’avant Noël, Klassen a patiné tôt dans la compétition. Elle était dans la troisième paire de la journée avec l’Américaine Chris Witty. Elle n’a jamais pensé que personne dans les neuf paires suivantes ne battrait son temps.

«Cela me faisait très mal dans le dernier tour et je pensais que j’avais perdu tellement de temps que je ne pensais pas que je gagnerais, a dit Klassen, quintuple médaillée olympique aux Jeux de Turin l’an dernier, qui s’est concentrée sur son entraînement à l’automne parce qu’elle a eu un été très occupé. Mais j’avais eu un excellent premier tour, un de mes meilleurs en carrière. Globalement, je suis satisfaite. Je pense que mon endurance s’améliorera à chaque course.»

Shannon Rempel, de Winnipeg, deuxième au classement du 1000 m de la Coupe du monde, a terminé sixième en 1:17,97.

Au 500 m masculin, Pekka Koskela, de Finlande, a été le vainqueur en 35,26. Tucker Fredericks, des É.-U., a terminé deuxième en 35,31 et Dmitry Lobkov, de Russie, troisième en 35,46.

Brock Miron, de Calgary,a terminé sixième en 35,62, son meilleur résultat au 500 m en carrière. Mike Ireland, de Winnipeg, s’est classé 11e et Vincent Labrie, de St-Romuald, au Québec, 19e.

«C’est la première fois cette année que je patine un 500 m de la manière que je veux, a dit Miron, qui en est à sa quatrième saison dans l’équipe nationale. Mon plus gros problème est les 100 premiers mètres et aujourd’hui j’ai eu une bien meilleure exécution. Au 500 m, meilleure est le début, habituellement meilleur est le résultat.»

Shani Davis, des É.U., a gagné le 1000 m masculin en 1:08,91 tandis que François-Olivier Roberge, de St-Nicolas, au Québec, a terminé septième en 1:10.00, Miron 13e et Labrie 19e.

«Je voulais reprendre là où j’avais laissé avant Noël, a dit Roberge. Je suis très satisfait. C’est un excellent résultat.”

Jeff Kitura, de Langley, en C.-B., qui effectue un retour après avoir subi une commotion qui lui a fait perdre une saison, a terminé quatrième dans la course du groupe B.

Jenny Wolf, d’Allemagne, a gagné le 500 m féminin. Rempel a terminé septième, Kim Weger, de Régina, 16e, Brittany Schussler, de Winnipeg, 17e et Krisy Myers, de Lloydminster, en Saskatchewan, 19e.

La compétition se terminera dimanche.