Cindy Klassen sera la porte-drapeau du Canada lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d’hiver de 2006

Le Comité olympique canadien a annoncé aujourd’hui qu’il a atteint son objectif de terminer parmi les trois premières nations aux Jeux olympiques d’hiver de 2006. Le chef de mission Shane Pearsall et la chef de mission adjointe Sylvie Bernier ont indiqué par ailleurs que Cindy Klassen (Winnipeg, Manitoba), quintuple médaillée des JO de 2006 en patinage de vitesse, serait la porte drapeau du Canada lors de la cérémonie de clôture des Jeux ce soir.

« Je suis honorée d’avoir été choisie comme porte-drapeau du Canada pour la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d’hiver de 2006 », a déclaré Cindy Klassen. « Au cours des 16 derniers jours, les athlètes canadiens ont enregistré des performances exceptionnelles et c’est un honneur immense que d’avoir été sélectionnée parmi les athlètes qui forment cette équipe, la plus couronnée de succès à ce jour. »

En remportant cinq médailles aux Jeux olympiques d’hiver de 2006, Klassen est devenue la première Canadienne à remporter plus de trois médailles lors d’une même édition des Jeux olympiques d’hiver. Klassen, qui a obtenu une médaille de bronze aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City, cumule maintenant six médailles olympiques. Elle est désormais l’athlète canadienne la plus médaillée de l’histoire olympique du Canada.

« En décrochant cinq podiums à Turin, Cindy Klassen a scellé sa réputation de grande Olympienne du Canada », a souligné Shane Pearsall. « Avec Cindy en tête, les athlètes canadiens ont enregistré la meilleure performance du Canada à ce jour pour ce qui est du nombre total de médailles au tableau général. Les Jeux olympiques d’hiver de 2006 ont marqué un immense pas en avant pour le sport de haut niveau dans notre pays et je suis vraiment très fier d’avoir été le chef de mission de l’équipe du Canada pendant ces Jeux. »

Cindy Klassen a été choisie pour être la porte-drapeau du Canada lors de la cérémonie de clôture des Jeux par Shane Pearsall et Sylvie Bernier, après discussions officieuses avec les athlètes et les entraîneurs dans les trois Villages olympiques.

Parmi les athlètes qui ont eu l’honneur d’être choisis comme porte-drapeau du Canada lors de la cérémonie de clôture des Jeux, mentionnons :

• Jamie Salé (Salt Lake City 2002, patinage artistique, Red Deer, Alberta) et David Pelletier (Salt Lake City 2002, patinage artistique, Lachine, Québec)

• Catriona Le May Doan (Nagano 1998, patinage de vitesse longue piste, Saskatoon, Saskatchewan)

• Myriam Bédard (Lillehammer 1994, biathlon, Loretteville, Québec)

• Nathalie Lambert (Albertville 1992, patinage de vitesse courte piste, Montréal, Québec)

• Karen Percy (Calgary 1988, ski alpin, Banff, Alberta).

Le Canada conclut les Jeux olympiques d’hiver de 2006 avec un nombre record de 24 podiums – sept médailles d’or, 10 d’argent et sept de bronze – obtenant ainsi la troisième place au tableau général des médailles. Il y a quatre ans, lors des Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City, le Canada a récolté 17 médailles et terminé au quatrième rang des nations.

« Les Jeux olympiques d’hiver de 2006 sont marqués au coin du succès pour le Canada », a pour sa part déclaré Michael Chambers, président du COC. « Nous avions fixé un objectif ambitieux pour ces Jeux et nous allons quitter Turin en l’ayant atteint. Tous les athlètes canadiens ont enregistré une performance exceptionnelle et ils ont comblé les Canadiens de fierté. »

Depuis le lancement du programme À nous le podium – 2010 en janvier 2005, le COC, en collaboration avec ses partenaires des sports d’hiver et les Fédérations nationales de sport, a lancé diverses initiatives pour faire en sorte que le Canada récolte plus de médailles aux Jeux olympiques d’hiver.

Voici quelques faits saillants de la performance canadienne aux Jeux olympiques d’hiver de 2006 :

• Au total, 58 résultats parmi les huit premiers – 12 de plus qu’à la conclusion des Jeux olympiques d’hiver de 2002. Dans l’ensemble, le Canada arrive au troisième rang pour le nombre de performances parmi les huit meilleures aux Jeux olympiques d’hiver de 2006, derrière l’Allemagne et les États-Unis, qui ont enregistré respectivement 72 et 68 performances parmi les huit meilleures.

• Au total, 21 athlètes canadiens ont obtenu la quatrième ou la cinquième place aux Jeux olympiques d’hiver de 2006. De plus, 19 de ces 21 athlètes n’ont pas 30 ans et seront de nouveau des aspirants au podium lors des Jeux de 2010.

• Le Canada arrive à égalité avec l’Allemagne pour le plus grand nombre de résultats parmi les quatre premiers (37) et parmi les cinq premiers (45) aux Jeux olympiques d’hiver de 2006.

• Le Canada a obtenu une médaille dans 10 des 15 disciplines inscrites au programme des Jeux olympiques d’hiver de 2006 – et arrive au premier rang des nations sur ce plan.

« Quand on considère la performance du Canada aux Jeux olympiques d’hiver de 2006, on peut seulement conclure que plusieurs de nos initiatives axées sur la performance de haut niveau ont eu un impact direct et positif sur les athlètes du Canada », a souligné Alex Gardiner, directeur de la haute performance au COC.

« Non seulement nous avons atteint notre objectif de terminer parmi les trois premières nations, mais nous avons augmenté notre récolte totale de médailles et nous avons enregistré un nombre significatif de résultats parmi les huit premiers, de la part d’athlètes dont les meilleures années sont encore à venir. Bien sûr, le Comité olympique canadien devra abattre encore beaucoup de travail au cours des quatre prochaines années, mais il demeure que les résultats obtenus à Turin offrent des perspectives très encourageantes pour 2010. »


Source: COC