Cindy Klassen termine sa saison avec une médaille de bronze aux championnats du monde de patinage de vitesse

Cindy Klassen, de Winnipeg, a remporté sa deuxième médaille en deux jours aux championnats du monde par distances individuelles de patinage de vitesse sur longue piste, vendredi, avec une médaille de bronze au 3000 m féminin, terminant à moins d’une seconde du temps gagnant.

La compétition a aussi vu deux records du monde pour Lee-Kang Seok, de Corée du Sud, au 500 m masculin.

Dans un 3000 m féminin très serré, la championne de la Coupe du monde Martina Sablikova, de la République Tchèque, a remporté la médaille d’or en 3:58,09. Renate Groenewold, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 3:58,41 et Klassen troisième en 3:58,50. C’était la dernière course de la saison pour Klassen.

«Je suis très satisfaite de la course. J’ai patiné de la manière que je voulais, a dit Klassen, qui a remporté cinq médailles aux Jeux olympiques de l’an dernier. J’ai imposé le rythme que je pensais que je pouvais maintenir, malheureusement j’ai manqué d’énergie dans le dernier tour. La meilleure portion de ma course a été au milieu. C’est là que vous devez tenir le coup et j’abaissais mes temps au tour à ce moment-là. J’ai payé pour à la fin, mais je n’aurais pas changé cette stratégie. Voir que j’étais si près du temps gagnant a rendu cela encore plus satisfaisant.»

Kristina Groves, d’Ottawa, médaillée de bronze au 1500 m, jeudi, a terminé sixième et Clara Hughes, de Winnipeg, 13e.

Après un été occupé, Klassen n’a pas participé aux Coupes du monde de l’automne pour se concentrer sur son entraînement. Elle a repris l’action à la fin décembre aux championnats canadiens et a gagné la médaille de bronze du combiné aux championnats du monde toutes distances le mois dernier.

«Je vais transposer beaucoup de confiance dans la saison prochaine, a ajouté Klassen. Les choses se sont bien passées. Je suis présentement un peu triste de voir la saison se terminer parce qu’elle a été très courte. J’ai déjà hâte à l’hiver prochain.»

Au 500 m masculin, Lee a gagné la médaille d’or avec un temps combiné pour les deux courses de 68,69 secondes, ce qui a éclipsé l’ancien record du monde combiné de 68,96 établi ici à Salt Lake City par Hiroyasu Shimizu, du Japon, en 2001.

Le temps de Lee de 34,25 dans le deuxième 500 m a battu l’ancien record de 34,30 aussi établi ici par le Japonais Joji Kato en 2005. Yuya Oikawa, du Japon, a remporté la médaille d’argent en 69,02 et Tucker Fredericks, des É.-U., a terminé troisième en 69,03.

Mike Ireland, de Winnipeg, a été le meilleur Canadien au neuvième rang. Il était 12e après le premier 500 m, puis a obtenu le deuxième temps le plus rapide dans le deuxième 500 m derrière Lee avec un record personnel de 34,48. Brock Miron, de Calgary, a terminé 18e et Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., 20e.

La compétition se poursuivra jusqu’à dimanche.