Cinq médailles canadiennes à une compétition internationale de patinage de vitesse sur courte piste

L’équipe nationale canadienne de développement de patinage de vitesse sur courte piste a remporté cinq des six médailles sur la distance de 1500 mètres lors de la rencontre internationale d’Alta Valtelina, qui réunissait des participants de 18 pays jeudi.

Au 1500 m masculin, cinq des six finalistes étaient Canadiens. Olivier Jean, de Montréal, a mérité la médaille d’or avec un chrono de deux minutes et 16,050 secondes, suivi en deuxième position de Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, Québec, en 2 :16,250 et de Mathieu Giroux, de Montréal, en 2 :16,440, bon troisième. Le Montréalais Rémi Bealieu a pris le quatrième rang avec un temps de 2 :18,110 tandis que le candidat olympique Steve Robillard, de Montréal, s’est emparé de la cinquième place (2 :20,730).

« Dans une compétition comme celle-là, mon objectif est de travailler sur mes stratégies », a indiqué Jean, âgé de 21 ans. « Nous sortons à peine de notre camp d’entraînement et je me sentais passablement fatigué mais je continue de bien patiner. Nous sommes ici pour acquérir une bonne expérience internationale sur la glace tout en apprenant à composer avec les compétitions et les voyages outre-mer ».

Les membres de l’équipe de développement ont tenu un camp d’entraînement en France la semaine dernière. Ils sont maintenant à Bormio en compagnie des candidats pour l’équipe olympique qui poursuivent leur préparation en vue de la Coupe du monde de la semaine prochaine ici. Il s’agira de la première de deux compétitions servant à déterminer les huit pays qualifiés aux épreuves de courte piste aux Jeux de Turin au mois de février. La plupart des candidats olympiques prendront part aux relais en fin de semaine prochaine.

Au 1500 m féminin, la Française Stéphanie Bouvier a récolté la médaille d’or en 2 :27,580, devançant Annik Plamondon, de Longueuil, Québec, qui a franchi la distance en 2 :27,800. Nita Avrith, de Montréal, s’est classée troisième avec un temps de 2:28,020. La candidate olympique Kalyna Roberge, de Ste-Étienne-de-Lauzon, a pris le cinquième rang en 2 :28,820.

Raphaële Lemieux, de Rivière-du-Loup, Québec, Mélanie Gagnon, de Montréal, et Jessica Gregg, d’Edmonton, ont subi l’élimination en demi-finale, récoltant les 14e, 15e et 17e positions respectivement.

Les compétitions se poursuivent vendredi.