Cinq médailles pour le Canada à la Coupe du monde de patinage courte piste de Saguenay

Le Canada s’est imposé sur 500m à la 3e étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste à Saguenay, où les patineurs du pays hôte ont remporté quatre des six médailles. Charles Hamelin (Lévis, QC) en a ajouté une d’argent sur 1500m.

Du côté masculin, François-Louis Tremblay (Alma, QC) et Olivier Jean (Lachenaie, QC) ont répété le doublé qu’ils avaient réussi à la toute première étape de la Coupe du monde, en Chine. Ils se sont placés devant dès le début de la course et ont su fermer la porte au Coréen Ho-Suk Lee et au Chinois Ze Hu, qui ont tenté à maintes reprises de se faufiler en tête.

« Je suis content de la tournure des événements sur 500m, surtout après ma disqualification au 1000m hier », a expliqué François-Louis Tremblay après la course. « Je connais une bonne séquence sur 500m », a-t-il poursuivi, lui qui a remporté toutes les courses sur cette distance en Coupe du monde cette saison. Le troisième Canadien qui s’était qualifié hier pour le 500m, Jeffrey Scholten (Montréal, QC), a été disqualifié en Finale B.

Charles Hamelin a pour sa part remporté la médaille d’argent du 1500m, franchissant le fil d’arrivée tout juste derrière le Coréen Hyun-Kon Kim et devant Ye Li, de la Chine. Le puissant Hyun-Soo Ahn, de la Corée, a dû se contenter du quatrième rang. C’était la deuxième fois seulement que Hamelin battait Ahn en course.

Les filles de la formation canadienne n’ont pas été en reste aujourd’hui, elles qui ont obtenu leurs premières médailles individuelles en Coupe du monde cette saison. Kalyna Roberge (Saint-Étienne de Lauzon, QC), qui l’avait emporté sur toutes les distances à la sélection nationale à Calgary a poursuivi sur sa lancée, a obtenu l’argent sur 500m, franchissant la ligne d’arrivée douze centièmes de secondes à peine derrière la reine incontestée de la distance, Meng Wang (Chine).

La coéquipière de Roberge, Jessica Gregg (Edmonton, AB) était tout juste derrière et s’est emparée de la médaille de bronze. « Je ne m’attendais à rien aujourd’hui, mais je savais que rien n’était impossible », jubilait Gregg après sa course. « J’étais plus excitée que nerveuse, puisque c’était déjà merveilleux pour moi d’être en finale. Je n’avais rien à perdre! », a terminé la jeune patineuse de 18 ans, visiblement ravie de sa journée de compétition. Rappelons qu’il s’agit d’une première compétition internationale senior pour Gregg, qui a tout de même deux médailles de bronze (2004 et 2005) sur 500m du Championnat du monde junior.

Annick Plamondon (Longueuil, QC), s’est fait bousculer dans une demi-finale dont on a dû donner le départ à cinq reprises et disqualifier une patineuse, ce qui a déplacé la lame de son patin et lui a donné du fil à retordre. Elle n’a donc pu se qualifier pour la finale A et a obtenu le deuxième rang de la finale B. Pour l’athlète, qui en était à sa toute première compétition internationale, c’était tout de même un résultat très satisfaisant.

Sur 1500m, on a bien cru un instant que la jeune Ivanie Blondin (Ottawa, ON) réussirait à se faufiler sur le podium, mais les trois Coréennes lui ont enlevé toute possibilité de dépassement pour la tenir au quatrième rang. Sun-Yu Jin, Eun-Ju Jung et Chun-Sa Byun ont donc obtenu un podium tout coréen. Blondin était toutefois très satisfaite de sa performance alors qu’elle en était elle aussi à sa toute première expérience internationale chez les senior.

Ivanie Blondin était la seule patineuse canadienne en finale. Amanda Overland (Montréal, QC) et Anne Maltais (Québec, QC) n’ont pu se qualifier lors du repêchage ce matin, elles qui devaient terminer dans les deux premières d’une vague de sept patineuses.

Les dernières courses de la journée étaient les demi-finales du relais, et les filles ont poursuivi sur leur lancée. Kalyna Roberge, Amanda Overland, Ivanie Blondin et Jessica Gregg ont réussi à terminer deuxièmes de leur vague, se qualifiant du fait pour la finale de demain.

Les patineurs canadiens ont été moins chanceux, eux qui se sont vus disqualifier après qu’un contact ait été établi avec un patineur chinois. Ils ne pourront donc participer à la course demain.

Sur la glace dimanche, dernière journée de compétition à Saguenay, nous retrouverons Anne Maltais en matinée qui prendra part au repêchage du 500m. En après-midi, ses coéquipières Ivanie Blondin et Jessica Gregg prendront le départ des quarts de finale sur cette distance. Sur 1000m, les trois patineuses du pays (Overland, Roberge et Plamondon) se sont qualifiées hier. Les Canadiennes seront également de la finale du relais.

Chez les hommes, Marc-André Monette (Montréal, QC) sera à l’œuvre en quart de finale du 1000m. Hamelin, Scholten et Michael Gilday, des Territoires du Nord-Ouest, prendront pour leur part le départ des quarts de finale du 500m.