De chaudes luttes se préparent à la sélection de l’équipe de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste qui aura lieu de vendredi à dimanche à Calgary

Certains visages familiers pourraient donner à l’équipe canadienne de Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste une nouvelle image pour la saison 2007-08 à la suite de la sélection de l’équipe nationale qui aura lieu de vendredi à dimanche (21 au 23 septembre) à l’Anneau olympique de Calgary.

Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, Jonathan Guilmette, de Montréal, Tania Vicent, de Verchères, au Québec, et Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., tous des membres de retour de l’équipe olympique 2006, reviennent cette saison après ne pas avoir fait de compétition l’hiver dernier. Turcotte a pris une année sabbatique tandis que les autres ont soigné des blessures.

La sélection de cette fin de semaine déterminera l’équipe canadienne pour les Coupes du monde de cet automne : du 19 au 21 octobre à Harbin, en Chine, du 26 au 28 octobre à Kobe, au Japon, du 23 au 25 novembre à Heerenveen, aux Pays-Bas, et du 30 novembre au 2 décembre à Turin, en Italie.

Les gagnants des 500, 1000 et 1500 mètres en fin de semaine décrocheront automatiquement leur sélection dans l’équipe, ainsi que le patineur le mieux classé, à l’exception de ces vainqueurs, au classement combiné. Les cinquième et sixième membres de l’équipe seront déterminés par le comité de haute performance de la courte piste.

La sélection a lieu plus tôt cette année pour habituer les concurrents à faire de la compétition à cette période. La sélection de l’équipe olympique est prévue en septembre 2009.

«La glace est très rapide à Calgary et cela produit toujours des courses très serrées, a dit Yves Hamelin, directeur du programme de courte piste de Patinage de vitesse Canada. Personne ne peut commettre d’erreurs. Les patineurs devront être très vigilants.»

Parmi les favoris chez les hommes il y a Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, champion du monde du 500 mètres, les frères Monette – Jean-François et Marc-André – ainsi que Steve Robillard et Mathieu Giroux, tous deux de Montréal, ainsi que Turcotte et Guilmette. Le double vainqueur de 500 mètres dans des Coupes du monde, Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, ne patinera pas à cause d’une blessure.

Les membres de l’équipe de développement espèrent aussi faire parler d’eux. «Nous nous attendons à ce que des noms familiers livrent de nouveau de chaudes luttes pour les premières places, a ajouté Yves Hamelin. Mais nous avons vu une grosse amélioration parmi les membres de notre équipe de développement jusqu’à maintenant cette année. Cela devrait nous donner beaucoup de profondeur.»

Chez les femmes, Kraus et Vicent peuvent s’attendre à une forte opposition de Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, championne du monde du 500 mètres, Amanda Overland, de Montréal, Anne Maltais, de Québec, Nita Avrith, de Montréal, et Ivanie Blondin, âgée de 17 ans, d’Ottawa.

«Environ une demi-douzaine de nos plus beaux espoirs chez les femmes sont passées dans les centres nationaux d’entraînement cette année, a dit Hamelin. Elles ont beaucoup de potentiel. Donc cela pourrait affecter les classements en fin de semaine.»

La sélection débutera à midi, heure local, vendredi et samedi avec les courses de 1500 et 500 mètres respectivement, et dimanche à 10 h avec les 1000 m.

Les deux dernières Coupes du monde auront lieu du 1er au 3 février à Québec et la fin de semaine suivante à Salt Lake City. Les championnats du monde auront lieu du 7 au 9 mars à Gangneung, en Corée du Sud, et les championnats du monde par équipe les 15 et 16 mars à Beijing. Les championnats du monde juniors auront lieu du 11 au 13 janvier à Bolzano, en Italie. Montréal présentera le Championnat canadien du 18 au 20 janvier.

«Les deux dernières saisons d’un cycle olympique sont toujours cruciales, a dit Hamelin. Nous voulons présenter la meilleure équipe possible aux Jeux olympiques d’hiver de 2010 et nous voulons aussi développer des patineurs pour le prochain cycle. Nous voulons exposer ces jeunes patineurs le plus que nous le pouvons au niveau international cette saison. Nous avons fait cela l’an dernier et ce fut un grand succès.»