Deux médailles d'argent pour le Canada!


La poursuite féminine

Les Canadiens excellent toujours dans les nouvelles épreuves aux Jeux olympiques. À preuve, ils ont remporté deux médailles d'argent, jeudi, à la poursuite en patinage de vitesse longue piste.

Kristina Groves, Christine Nesbitt et Clara Hughes ont d'abord terminé au 2e rang. En finale, elles se sont inclinées face aux favorites, les Allemandes. Sans jamais baisser les bras, les Canadiennes n'ont toutefois jamais pu rattraper les premières au classement mondial.

Cindy Klassen n'a pas disputé la finale, préférant se reposer pour le 1000 m individuel. Elle mérite quand même une médaille, de même que Shannon Rempel, parce qu'elles ont aidé l'équipe à se rendre en finale.

Pour Hughes, il s'agit d'une quatrième médaille olympique, deux en patinage et deux en cyclisme. Elle est l'une des quatre femmes de l'histoire médaillée aux Jeux d'hiver et d'été.

« Nous avons fait du mieux que nous pouvions et aujourd’hui (jeudi), ç’a donné une médaille d’argent et nous en sommes bien fières. C’est la plus belle couleur pour nous aujourd’hui », a commenté Clara Hughes, visiblement très heureuse de sa course et qui est déjà détentrice de trois médailles olympiques de bronze, soit deux en cyclisme et une en patinage de vitesse.

En demi-finale, à laquelle participait notamment Klassen, les Canadiennes ont écrasé les Japonaises, dont la survie s'expliquait par la chute des Norvégiennes dans le tour précédent.

Les Canadiennes ont remporté deux fois l'argent cette saison en Coupe du monde, ce qui leur a permis d'arriver à Turin au deuxième rang mondial. Les Canadiennes ont aussi mis la main sur l'argent aux Championnats du monde toutes distances. Nos représentantes font vraiment preuve d'une constance étonnante.

Les hommes aussi!

La poursuite masculine

Comme les femmes, les Canadiens ont décidé de profiter à fond de leur nouvel espoir de médaille. En finale, Steven Elm, Arne Dankers et Justin Warsylewicz ont pris le deuxième rang après une défaite contre les Italiens.

Un léger déséquilibre a fait perdre de précieuses fractions de seconde aux Canadiens en début d'épreuve. Mais ils ont tout donné pour se retrouver à 11/100 des Italiens avec deux tours à faire. Toutefois, l'effort leur a coûté trop cher...

Denny Morrison, qui a pris part à toutes les autres courses, n'était pas de la finale, tout comme Jason Parker. En demi-finale, les hommes s'étaient facilement débarrassés des Norvégiens, nettement moins rapides.

Détenteurs du record mondial (3:39,69), les Canadiens ont remporté un titre et une médaille d'argent cette saison en Coupe du monde. Ils étaient premiers au classement mondial.



Source: Presse Canadienne