Deux médailles d’or pour Jeremy Wotherspoon à une Coupe du monde de patinage de vitesse

KEARNS, Utah - Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, a décroché deux médailles d’or, dimanche, avec des victoires aux 500 m et 1000 m pour mettre fin à une performance exceptionnelle lors de la première étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

Avec ses victoires, Wotherspoon a maintenant 60 gains en carrière dans le circuit de la Coupe du monde, un sommet chez les hommes. Cindy Klassen, de Winnipeg, et Christine Nesbitt, de London, en Ontario, ont ajouté respectivement une médaille d’argent et une de bronze. En fin de semaine, le Canada a récolté un total de quatre médailles d’or, trois d’argent et deux de bronze.

Au 1000 m masculin, dimanche, Wotherspoon et Shani Davis, des É.-U., se sont affrontés dans la dernière paire de la journée et Wotherspoon a eu le meilleur sur l’Américain par seulement 0,01 de seconde. Wotherspoon a abaissé son record personnel à 1:07,03 tandis que Davis a réussi un temps de 1:07,04. Kyou-Hyuk Lee, de Corée du Sud, a terminé troisième en 1:07,07.

«Je ne savais pas à quoi m’attendre cette saison et les choses se sont vraiment bien passées pour moi, a dit Wotherspoon, qui a pris une saison sabbatique l’an dernier pour penser à son avenir en patinage de vitesse. Tout l’entraînement que nous avons fait cet été a vraiment eu un impact.»

Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a terminé huitième, François-Olivier Roberge, de St-Nicolas, au Québec, 23e et Jeff Kitura, de Langley, en C.-B., 25e. Steven Elm, de Red Deer, a terminé premier à égalité dans la course du groupe B.

Au 500 m masculin, Wotherspoon était de nouveau dans la dernière paire, cette fois avec Kang Seok-Lee, de Corée du Sud. Wotherspoon a réussi un temps de 34,14, tout près de son record du monde de 34,03 réussi vendredi. Lee a suivi en 34,23 et Fengtong Yu, de Chine, a terminé troisième en 34,49.

«Ce n’est pas du tout ce que je peux faire de mieux parce que je n’en suis qu’au début de mon retour, a dit Wotherspoon, qui a terminé la fin de semaine avec trois médailles d’or et une de bronze. Donc je suis excité de voir ce dont je serai capable dans l’avenir. Je suis meilleur qu’avant, mais définitivement pas parfait.»

Mike Ireland, de Winnipeg, a terminé 11e. Dans le groupe B, Mark Nielsen, de Calgary, Vincent Labrie, de St-Romuald, au Québec, et Jaimie Gregg, d’Edmonton, ont terminé deuxième, troisième et cinquième.

Au 3000 m féminin, Martina Sablikova a remporté la médaille d’or en 3:57,98. Klassen a suivi en 3:59,37 pour remporter sa première médaille cette saison et Renate Groenewold, des Pays-Bas, a pris le troisième rang en 3:59,79. Kristina Groves, d’Ottawa, a terminé cinquième et Clara Hughes, de Winnipeg, septième.

«J’ai essayé d’avoir un rythme régulier et d’avoir des temps égaux à chaque tour, a dit Klassen. Et je pense qu j’ai bien fait. Je savais que le début de saison serait lent et cette fin de semaine j’ai senti que ma vitesse s’améliorait un peu. Globalement, je suis pas mal satisfaite de mes performances.»

Christine Nesbitt, de London, en Ontario, a terminé 11e et Brittany Schussler, de Winnipeg, 19e.

Au 1000 m féminin, Chiara Simionato, d’Italie, a été la gagnante en 1:13,47. Anni Friesinger, d’Allemagne, a terminé deuxième en 1:13,71 et Nesbitt, qui était jumelée à Simionato, a terminé troisième en 1:13,92. Nesbitt a aussi gagné la médaille d’or du 1500 m, samedi.

«Simionato part très vite donc c’était bien d’avoir une adversaire qui me pousse vraiment, a dit Nesbitt, qui a réussi des records personnels dans ses quatre courses en fin de semaine. Ce fut une course vraiment positive et je n’ai pas croulé sous la pression. J’ai tout fait mieux techniquement que jamais auparavant.»

Trois autres Canadiennes ont terminé parmi les 10 premières: Klassen cinquième, Shannon Rempel, de Winnipeg, neuvième et Groves 10e. Schussler s’est classée 13e.

La prochaine étape du circuit débutera vendredi à l’Ovale olympique de Calgary.