Deux médailles d’or pour le Canada à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

François-Louis Tremblay, de Montréal, a remporté la médaille d’or du 500 m masculin puis a aidé le Canada à décrocher celle du relais tandis que Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, a ajouté une médaille d’argent au 1000 m masculin lors de la dernière journée de la deuxième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Au 500 m masculin, Tremblay a surmonté une attaque de grippe cette semaine pour remporter sa deuxième médaille d’or sur cette distance cette saison avec un temps de 42,992 secondes. Takahiro Fujimoto, du Japon, a terminé deuxième en 43,167 et Kyung-Taek Sung, de Corée du Sud, troisième en 43,182. Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, a chuté en quart de finale et a été éliminé.

«Je ne me sentais pas aussi fort qu’habituellement, a dit Tremblay, double médaillé olympique la saison dernière. Donc j’ai entrepris la course un peu plus lentement. Mon objectif était de demeurer dans une bonne position pour me battre à la fin pour la médaille d’or. Les Coréens m’ont pris en chasse avec trois tours à faire, mais j’ai réussi à tenir mon bout. C’est mon meilleur début de saison en carrière.»

Au relais masculin de 5000 m, Tremblay, Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, Jean et Steve Robillard, de Montréal, ont uni leurs efforts pour remporter la médaille d’or en 6:52,025. La Chine a terminé deuxième en 6:52,480. La Corée du Sud, gagnante la semaine dernière et championne olympique, a vu un de ses patineurs tomber avec 12 tours à faire et a terminé troisième en 6:57,552.

«C’est excellent pour la confiance après avoir terminé deuxième la fin de semaine dernière, a dit Tremblay. Nous aurions aimé affronter les Coréens jusqu’à la fin. Nous étions très confiants avant la course.»

Au 1000 m masculin, Monette a affronté trois Sud-Coréens et a réussi à arracher la médaille d’argent pour obtenir sa première médaille individuelle en carrière en Coupe du monde. Hyun-Kon Kim, de Corée du Sud, a été le vainqueur en 1:30,933. Monette a terminé deuxième en 1:31,138 et le champion olympique Hyun-Soo Ahn, de Corée du Sud, troisième en 1:33,157. Ho-Suk Lee, le troisième Sud-Coréen, a été disqualifié.

Mathieu Giroux et Steve Robillard, tous deux de Montréal, ont terminé deuxième et quatrième de la finale B pour obtenir les cinquième et septième places du classement général.

«C’est une journée spéciale pour moi, a dit Monette, âgé de 25 ans, à sa saison recrue sur le circuit. Spécialement en obtenant une médaille contre un peloton si fort. Ce fut une course tactique avec beaucoup de changements de vitesse. L’important pour moi au cours de ces deux premières Coupes du monde a été de ne jamais devenir frustré. J’ai acquis beaucoup d’expérience.»

Chez les femmes, Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, a terminé troisième de la finale B du 500 m pour obtenir la septième place du classement général, tandis que Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, a été disqualifiée en demi-finale. Au 1000 m, Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, a terminé quatrième de la finale B pour obtenir le huitième rang du classement général. Nita Avrith, de Montréal, et Raphaele Lemieux, de Rivière-du-Loup, au Québec, ont été éliminées en quarts de finale.

L’équipe canadienne rentrera au pays lundi. Elle a remporté cinq médailles au cours de cette fin de semaine et sept la fin de semaine précédente lors de l’ouverture de la saison en Chine.