Deux records du monde pour Cindy Klassen, de Winnipeg, aux qualifications pour les championnats du monde

La fantastique saison de retour de Cindy Klassen a atteint un nouveau niveau, dimanche, quand elle a battu deux records du monde aux qualifications nord-américaines pour les championnats du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

La patineuse originaire de Winnipeg, qui a raté presque toute la saison dernière après avoir subi une sérieuse blessure à un bras à l’entraînement, a remporté le 1500 m féminin en 1:53,87 pour éclipser l’ancien record du monde de 1:54,02 établi par l’Allemande Anni Friesinger aux Jeux olympiques 2002 sur la même piste.

«Je ne m’attendais jamais à battre le record. J’espérais simplement aller plus vite que je l’avais fait à Calgary il y a quelques semaines aux championnats nationaux, a dit Klassen, âgée de 25 ans, qui a remporté la médaille olympique de bronze en 2002 au 3000 m. Je savais que quelque chose se préparait après mon premier tour complet quand j’ai vu que les entraîneurs étaient excités de mon début. Je ne les avais jamais vus comme cela auparavant. C’était en fait amusant. Mais le premier tour était l’important dans la course parce que j’ai manqué d’énergie à la fin.»

Klassen a aussi battu son propre record du monde de points avec 159,605 points pour les quatre courses de la fin de semaine. Elle a aussi remporté les 500 m et 3000 m, samedi, et a aussi terminé deuxième du 5000 m dimanche. Son ancien record était de 159,723 points établi ici en 2003 lors de la même compétition.

Clara Hughes, de Winnipeg, a remporté le 5000 m, dimanche, en 7:03,03 pour terminer deuxième du classement général avec 163,955 points et Kristina Groves, d’Ottawa, deuxième du 1500 m, a complété le balayage canadien des médailles en terminant troisième avec 165,225 points.

Klassen, Hughes et Groves se qualifient pour les championnats du monde toutes distances le mois prochain, à Moscou. De plus, Klassen se prépare pour les championnats du monde de sprint qui auront lieu ici dans deux semaines. En 2003, Klassen a remporté le titre mondial toutes distances et a terminé deuxième aux championnats du monde de sprint.

«Je ne pense pas que je doive être considérée comme la favorite aux championnats du monde toutes distances en fonction de mes performances d’aujourd’hui, a dit Klassen. Vous ne savez pas comment les patineuses européennes et asiatiques se seraient comportées si elles avaient été ici. Tout ce que je sais est que mon entraînement va bien et que j’espère que je pourrai maintenir ce genre de rythme pour le restant de la saison. Ce sera probablement une situation de condition de glace différente à Moscou, donc je suis heureuse d’avoir réussi ces temps ici.»

Chez les hommes, l’Américain Shani Davis a copié les performances de Klassen avec des records du monde au 1500 m et pour le total de points du classement général. Au 1500 m, il a réussi un temps de 1:43,33 pour éclipser le temps de 1:43,95 établi par son compatriote Derek Parra, ici, aux Jeux olympiques 2002. Son total de points de 149,359 a battu celui de l’Américain Chad Hedrick de 150,478 établi aux championnats du monde de l’an dernier en Norvège.

KC Boutiette, des États-Unis, a terminé deuxième du classement général avec 152,674 points et Steven Elm, de Red Deer, en Alberta, troisième avec 152,674 grâce entre autres à sa troisième place au 1500 m.

Le champion du monde junior Justin Warsylewicz, de Régina, a terminé quatrième du classement général, Arne Dankers, de Calgary, sixième, Philippe Marois, de Sainte-Foy, au Québec, huitième. Elm, Dankers et Marois sont les qualifiés canadiens pour les championnats du monde. Warsylewicz tentera aussi de defender son titre mondial junior.

Dankers a réussi un record personne au 10 000 m avec un temps de 13:56,99 pour terminer troisième.