Hamelin et Vicent décrochent leur première victoire à la sélection olympique courte piste Bell

Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Tania Vicent, de Montréal, n’auraient pas pu mieux planifier leur première victoire, samedi, dans les courses de 1000 m à la sélection olympique courte piste Bell.

Dans le 1000 m féminin, Vicent a inscrit un temps de 1:33,213 dans la finale pour remporter sa première victoire de la compétition. Elle a devancé Kalyna Roberge, de Ste-Étienne-de-Lauzon, au Québec, deuxième en 1:33,242, tandis qu’Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, a terminé troisième en 1:33,316 et Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., quatrième en 1:33,456.

«Je pense que mon expérience m’a servie ce soir, a dit Vicent, âgée de 29 ans, double médaillée olympique de bronze. J’avais une bonne stratégie et j’ai été en tête pendant presque toute la course. J’avais vraiment besoin de cette victoire pour me remettre au coeur de la compétition. Je n’ai pas été surprise de voir certaines jeunes bien faire lors des deux premières journées parce que je m’entraîne avec elles chaque jour. Les femmes ont plus de succès sur la scène internationale maintenant et c’est parce que nous avons de la profondeur.»

Vendredi, Roberge, âgée de 18 ans, a gagné le 500 m et jeudi Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, âgée de 20 ans, a gagné le 1500 m.

Dans la finale du 1000 m masculin, Hamelin a pris la tête avec moins de cinq tours à faire et a gagné en 1:25,217. Steve Robillard, de Montréal, a terminé deuxième en 1:25,388 et François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, troisième en 1:25,521.

«Mes courses de 500 m et de 1500 m étaient inférieures à mes critères et j’ai décidé de revenir à ce que je fais de mieux, a dit Hamelin, âgé de 21 ans, qui a effectué une percée la saison dernière en remportant deux médailles aux championnats du monde et trois victoires dans la Coupe du monde. J’ai pris la tête rapidement et le contrôle de la course au lieu d’être un spectateur.»

La sélection se poursuivra jusqu’au dimanche 11 septembre et déterminera les cinq hommes et les cinq femmes choisis dans l’équipe olympique de courte piste. Les 16 hommes et les 16 femmes s’affronteront sur chaque distance olympique (500, 1000 et 1500 m) trois fois au cours de la sélection. Le meilleur patineur globalement à chaque distance aura une sélection automatique dans l’équipe, tandis que les autres sélections seront basées sur les classements combinés de toute la compétition.

Dimanche est une journée de repos et l’action reprendra lundi soir avec les deuxièmes courses de 1500 m masculine et féminine.