Jeremy Wotherspoon et Cindy Klassen, têtes d’affiche en ce début de saison de patinage de vitesse sur longue piste

CALGARY – Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, patineur de vitesse sur longue piste qui a connu le plus de succès dans l’histoire de la Coupe du monde fera son retour à la compétition, jeudi, à l’occasion des essais nationaux présentés à l’Anneau olympique, après avoir pris une année sabbatique.

La compétition se déroule jusqu'à dimanche et les courses débutent à 10h heure locale chaque jour.

« Jeremy a été très bon à l’entraînement », a mentionné Finn Halvorsen, directeur de programme de l’équipe nationale. « C’est vraiment impressionnant de le voir patiner aussi vite après une année de congé. »

La première compétition de la saison est disputée dans le cadre des essais nationaux en vue des Coupes du monde d'automne. Les membres de l’équipe canadienne qui ont participé l’année dernière aux Championnats du monde par distances individuelles ont déjà obtenu leur laissez-passer. Les principales batailles serviront donc à déterminer les deux ou trois postes à combler pour chacune des distances. En raison de l’excellente performance des Canadiens sur la scène internationale la saison dernière, le Canada a obtenu cinq places pour chaque distance en Coupes du monde cette saison.

Le Canada a remporté 27 médailles en Coupes du monde la saison dernière tout en réalisant un record d’équipe aux Championnats du monde par distances individuelles. L’équipe canadienne est montée sur le podium neuf fois de plus que lors de l’ancien record.

Wotherspoon amorce cette année sa 13e saison au sein de l’équipe nationale. Le spécialiste de courtes distances (500 m et 1 000 m) détient le record pour le plus de victoires chez les hommes en Coupes du monde grâce à 57 premières places en plus de revendiquer quatre titres aux championnats du monde de sprint et deux aux championnats du monde par distances individuelles au 500 m. Wotherspoon a également été couronné champion de la Coupe du monde à 12 occasions.

Autres patineurs canadiens à surveiller chez les hommes :

Denny Morrison, Photo by Arno Hoogveld
Denny Morrison, de Fort Saint-John, en Colombie-Britannique : Morrison a été le Canadien qui a connu le plus de succès en patinage de vitesse sur longue piste la saison dernière.Il a obtenu sa première victoire en Coupe du monde à l’Anneau olympique au 1000 m. Il a ajouté à sa récolte une médaille d’argent au 1000 m et une médaille de bronze au 500 m aux Championnats du monde par distances individuelles en plus d’aider le Canada à monter sur la deuxième marche du podium à la poursuite. Il a également remporté le bronze au 1000 m à l’occasion des Championnats du monde de sprint et a terminé troisième au classement de la Coupe du monde au 1500 m.

Arne Dankers, de Calgary : Dankers s’est distingué la saison dernière en aidant le Canada à remporter la médaille d’or à la poursuite en plus de terminer quatrième au 5 000 m et au 10 000 m aux Championnats du monde par distances individuelles. Il a également battu l’Américain et champion olympique Chad Hendricks dans un duel au 5000 m en vague de qualifications des mondiaux. Dankers détient les records canadiens au 3000 m, 5000 m et 10 000 m.

Seront également à surveiller, les sprinters Mark Nielsen, de Calgary, Jean-René Bélanger, de Sherbrooke, Mike Ireland, de Winnipeg, Jeff Kitura, de Langley, en Colombie-Britannique, Vincent Labrie, de Saint-Romuald et François-Olivier Roberge, de Saint-Nicolas, ainsi que les spécialistes des longues distances Justin Warsylewicz, de Regina, Lucas Makowsky, de Regina, Jay Morrison, de Fort Saint-John et Steven Elm, de Red Deer.

Cindy Klassen, de Winnipeg, Kristina Groves, d’Ottawa, et Christine Nesbitt, de London (Ontario), sont les fers de lance d’une puissante équipe féminine canadienne menée par la vétéran Clara Hughes, de Winnipeg.

Klassen qui avait pris congé au cours de la première moitié de la saison l’an dernier après sa fantastique récolte de cinq médailles aux Jeux olympiques de Turin, avait ensuite rapidement regagné sa place au sein des meilleurs patineurs au monde. Elle a remporté la médaille d’argent au 1500m et le bronze au 3000 m aux Championnats du monde par distances individuelles, en plus de terminer troisième au classement cumulatif tant aux Championnats du monde de sprint, qu’aux Championnats du monde toutes distances. Elle détient actuellement les records du monde au 1000 m, 1500 m et 3000 m.

« Cindy est déjà très rapide pour cette période de l’année, comme si elle était à sa saison olympique », a mentionné Halvorsen.

L’une des patineuses qui pourchasse Klassen n’est nulle autre que Groves qui continue

Kristina Groves, photo by Arno Hoogveld
sur sa lancée en améliorant ses performances de saison en saison. Actuellement à sa 12e année, elle revendique une médaille de bronze au 1500 m aux derniers Championnats du monde par distances individuelles et a terminé troisième au classement de la Coupe du monde au 1500m.

Nesbitt est également l’auteure d’incroyables performances lors du début et de la fin de la saison, l’hiver dernier. Elle a décroché six médailles au cours des Coupes du monde d’automne et a conclu la saison en obtenant une médaille de bronze au 1000 m aux Championnats du monde par distances individuelles.

Du côté des spécialistes du sprint, Shannon Rempel, de Winnipeg, s’est illustrée en méritant sa première victoire en Coupe du monde l’hiver dernier tout en terminant au deuxième rang du classement de la Coupe du monde au 1000 m. Elle a également aidé le Canada à remporter le titre mondial au sprint.

Seront également à surveiller chez les femmes : les spécialistes du sprint Kerry Simpson, de Melville (Saskatchewan), et Kim Weger, de Regina, ainsi que les espoirs chez les spécialistes de longues distances menées par Hughes, Michèle D’Amours, de Sainte-Foy, Justine L’Heureux, de Saint-Tite, et Brittany Schussler, de Winnipeg.

Il y aura neuf arrêts sur le circuit de Coupe du monde cette saison. Le second aura lieu à Calgary du 16 au 18 novembre. L’Anneau olympique sera également l’hôte des Championnats canadiens par distances individuelles du 28 au 31 décembre. Les Championnats du monde de sprint seront présentés les 19-20 janvier à Heerenveen, aux Pays-Bas, tandis que les Championnats du monde toutes distances auront lieu à Berlin les 9-10 février. Les Championnats du monde juniors seront pour leur part disputés du 22 au 24 février à Changchun, en Chine, alors que les Championnats du monde par distances individuelles auront lieu du 6 au 9 mars à Nagano, au Japon.