Jeremy Wotherspoon remporte le 500 m aux sélections de l’équipe nationale

Jeremy Wotherspoon, Photo: Arno Hoogveld
Calgary – Jeremy Wotherspoon (Red Deer, Alb.) a montré qu’il était en grande forme à sa première course après plus d’un an d’absence, jeudi, aux sélections de l’équipe nationale de patinage de vitesse longue piste. À l’épreuve de 500 m, le patineur a devancé tous ses rivaux.

Après avoir passé la dernière année en sabbatique à se questionner sur son avenir sportif, Wotherspoon a réalisé un impressionnant temps de 34,51s, qui égale le quatrième meilleur chrono de tous les temps. Le patineur a frôlé son record national de 34,37s, qui est un des meilleurs temps de l’histoire. Le record appartient au Koréen Kang-Seok Lee (34,25s).

Aux épreuves de 500 m, les temps de deux manches sont cumulés pour le classement général. Les secondes manches seront présentées vendredi.

« Je suis très heureux », a soutenu Wotherspoon, qui fêtera ses 31 ans vendredi. « Je me sentais bien sur la glace et le programme d’entraînement que je me suis imposé cette saison donne de bons résultats. J’étais quand même un peu nerveux, car il s’agissait de ma première compétition en un an et sept mois. C’était bien d’être de retour sur la ligne de départ et j’ai de bonnes attentes en vue de la nouvelle saison. »

Vincent Labrie (Saint-Romuald, Qué.) a terminé deuxième en un temps de 35,16s, tandis que Denny Morrison (Fort St.John, C.-B., 35,17s) et Mark Nielsen (Calgary, 35,24s) ont respectivement fini troisième et quatrième.

À ses deux dernières saisons, Wotherspoon avait été ennuyé par des maux de dos. Aujourd’hui, il met tout en œuvre pour les prévenir.

« Je ne veux pas rater des entraînements à cause de problèmes de santé, a-t-il expliqué. J’ai fait des améliorations à ma technique sans dévier de mon plan d’entraînement. Jusqu’ici, tout va bien. »

Les courses de cette semaine sélectionneront les Canadiens qui participeront aux Coupes du monde automnales. Le Canada aura droit au maximum d’athlètes dans chaque épreuve, soit cinq. Les patineurs qui ont participé aux Championnats du monde par distances individuelles la saison dernière ont été pré-sélectionnés. À l’épreuve du 500 m, on retrouve Mike Ireland (Winnipeg), Brock Miron (Calgary) et Morrison.

Au 1000 m féminin, Kristina Groves (Ottawa) a signé une victoire grâce à un temps de

Kristina Groves, Photo: Arno Hoogveld
1min 15,42s. Elle a devancé Cindy Klassen (Winnipeg, 1min 16,48s) et Britanny Schussler (Winnipeg, 1min 17,30s). Svetlana Radkevich, du Bélarus, est quatrième et Kim Weger (Regina) est cinquième. Groves, Klassen et Christine Nesbitt (London, Ont.) sont déjà pré-sélectionnées.

« J’ai travaillé fort pour améliorer ma vitesse cette année, alors je suis satisfaite du résultat », a déclaré Groves, qui a retranché près d’une seconde à son record personnel. « Je dois encore travailler sur mon ouverture, mais une fois que j’avais mon rythme, tout s’est bien déroulé. Le 1000 m reste pour moi une épreuve en préparation pour les courses de 1500 m et 3000 m. J’aime cette course, car je sais que je peux bien faire. »

À l’épreuve féminine de 500 m, la Chinoise Beixing Wang s’est imposée en un temps de 37,93s. Nesbitt (38,78s) est deuxième, tandis que Shannon Rempel (Winnipeg) et la Chinoise Xiaomei Sheng sont à égalité en troisième place à 39,22s. Groves a terminé cinquième, Klassen sixième, Weger septième et Danielle Wotherspoon (Red Deer) huitième. Rempel et Weger sont déjà pré-sélectionnées.

La compétition se termine dimanche.