Jour de 1500m

Cette première journée du Championnat du monde de patinage de vitesse sur courte piste 2005, à Beijing, a débuté par une matinée de préparation individuelle pour les athlètes qui, à quelques heures de la plus importante compétition de la saison, devaient composer avec la nervosité.

Fouettés par le vent glacial de la capitale chinoise sur le chemin menant à l’aréna, les compétiteurs ont connu, selon les gens locaux, la journée la plus froide de l’hiver! Mais ne vous méprenez pas, ce n’était toute de même rien à comparer avec nos journées de grand froid canadien!!!

Le moment passé à l’aréna fut quant à lui un peu difficile pour les patineurs étant donné les longs temps d’attente, notamment autour de la cérémonie d’ouverture. Les courses ont précédé et suivi cette cérémonie. Chez les hommes, la finale a été le théâtre de sentiments partagés et différents pour les Canadiens, puisque Mathieu Turcotte et Charles Hamelin sont malheureusement tombés, alors que François-Louis Tremblay est monté sur la deuxième marche du podium.

Finalement, une conférence de presse presque exclusivement mandarine a conclu ce vendredi pour François-Louis Tremblay. Seul non-asiatique des athlètes présents, et à peu de choses près de la salle, ce dernier a offert la seule prestation en anglais pour CCTV-5, le canal sportif anglophone, et même en français pour la chaîne francophone chinoise!

Texte: Annie Dubé, attaché de presse