Justin Warsylewicz et Clara Hughes en pleine forme à la sélection nationale de patinage de vitesse longue piste

Justin Warsylewicz, Photo: Arno Hoogveld
CALGARY – Clara Hugues de Glen Sutton, Québec, et Justin Warsylewicz de Régina se sont un peu plus rapprochés des prochaines Coupes du monde en effectuant de solides performances, dimanche, dernière journée de la sélection de l’équipe nationale de patinage de vitesse longue piste.

Les résultats des quatre jours de sélection permettront d’identifier l’équipe canadienne pour toutes les Coupes du monde. Les athlètes ayant participé aux Championnats du monde de l’an dernier sont présélectionnés. Grâce aux solides performances internationales de l’an dernier, le Canada peut envoyer aux Coupes du monde le quota maximal permis de cinq athlètes dans toutes les disciplines.

Le 5 000 m femmes a été le théâtre d’une intéressante compétition pré-saison grâce à la présence de la Tchèque Martina Sablikova, championne du monde, et Hughes, championne olympique à Turin en 2006. Sablikova a remporté la course en 6 min 56,88s, suivie de Hughes en 6 min 57,37s et de Cindy Klassen, de Winnipeg, en 7 min 07,68s.

« J’ai senti que j’avais un bon rythme et que j’exécutais bien mes mouvements techniques », a dit Hughes, qui a monté l’équivalent de deux Monts Everest cet été dans le cadre de son programme d’entraînement cycliste en Californie. « J’ai peiné ces derniers temps pour trouver une bonne technique. Pour la première fois aujourd’hui (dimanche) j’ai senti que je transposais ma forme physique dans mon coup de patin. Je me sens prête pour le reste de la saison à présent. »

Le 10 000 m hommes avait quatre places disponibles au sein de l’équipe canadienne

Arne Dankers, Photo: Arno Hoogveld
pour les Coupes du monde. Arne Dankers, de Calgary, qui était présélectionné, a gagné sans surprise en 13 min 32,56s. Justin Warsylewicz de Régina a terminé deuxième en 13 min 39,43s, suivi en troisième place par Aaron Sadlier de Norwood, Ontario, en 13 min 41,03s et de Lucas Makowsky, de Régina, quatrième en 13 min 43,27s.

Warsylewicz avait terminé en force la saison 2006-2007 en terminant huitième au 5 000 m des Championnats du monde. La confiance issue de ce résultat le suit encore en ce début de saison.

« Mes tours étaient semblables du début à la fin et j’ai su maintenir une bonne constance », a mentionné Warsylewicz, membre de l’équipe canadienne vice-championne olympique en poursuite. « C’était très important pour moi de patiner une course aussi solide et aussi longue à ce moment de la saison. Les choses vont beaucoup mieux pour moi maintenant par rapport à l’année dernière. Je crois que ce sera possible de réaliser de bons résultats très tôt cette année. »