Kalyna Roberge complète un balayage des médailles d’or à la sélection de l’équipe de patinage de vitesse sur courte piste

Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, a complété un balayage des médailles d’or à la sélection de l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste à la suite d’une victoire au 1000 m féminin tandis que Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, a décroché le premier rang du classement général masculin.

Roberge, aussi gagnante des courses de 500 m et de 1500 m en fin de semaine, a réussi un temps de 1:38,760 dans la finale du 1000 m, dimanche. Amanda Overland, de Montréal, a terminé deuxième en 1:38,900 et Annik Plamondon, de Longueuil, au Québec, troisième en 1:38,920.

«En fin de semaine, j’étais bien préparée et capable de donner une bonne performance, a dit Roberge, âgée de 20 ans, qui a aidé le Canada à remporter la médaille d’argent au relais aux Jeux olympiques.

La sélection déterminait quels patineurs de vitesse représenteront le Canada aux deux prochaines étapes de la Coupe du monde qui auront lieu du 1er au 3 décembre à Saguenay et du 8 au 10 décembre à Montréal. Les trois premiers hommes et les trois premières femmes au classement général des trois distances à la sélection se qualifiaient automatiquement dans l’équipe canadienne, et les trois autres places étaient déterminées par un comité de sélection.

Au classement général féminin, Roberge s’est classée première, Overland deuxième et Ivanie Blondin, d’Orléans, en Ontario, une membre de l’équipe nationale de développement, a causé une surprise avec le troisième rang. Blondin a terminé quatrième du 1000 m et aussi troisième du 1500 m, vendredi.

«Je savais que j’avais le potentiel de me classer parmi les cinq premières, a dit Blondin, âgée de 16 ans, qui a aussi décroché une place dans l’équipe pour les championnats du monde juniors à la suite de sa performance. Je me sentais très confiante.»

Au 1000 m masculin, Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, a été le vainqueur en 1:27,65. François-Louis Tremblay, de Montréal, a terminé deuxième en 1:27,720 et Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, troisième en 2:00,014. Hamelin s’est qualifié pour la finale, mais a été disqualifié pour obstruction.

Hamelin a terminé premier du classement général grâce à des victoires au 500 m et au 1500 m. Tremblay et Jean se sont classés respectivement deuxième et troisième.

«J’étais un peu moins stressé aujourd’hui à la suite de mes deux victoires, a dit Hamelin. Malheureusement, j’ai commis une erreur dans le 1000 m. Malgré tout je suis satisfait de ma fin de semaine. J’ai acquis beaucoup de confiance ici. J’étais un peu inquiet avant de venir, à savoir si j’étais capable de bien faire.»