Kalyna Roberge et Marc-André Monette sacrés champions canadiens sur 1500m

Montréal, 18 janvier 2008 – Ce sont Kalyna Roberge (St-Étienne-de-Lauzon, QC) et Marc-André Monette (Pointe-aux-Trembles, QC) qui ont remporté les honneurs de la première journée du Championnat canadien ouvert, à Montréal. Du coup, les patineurs prennent la première place du classement cumulatif des deux sélections nationales, classement qui, à la fin de la compétition, déterminera les équipes qui représenteront le Canada aux deux dernières étapes de la Coupe du monde et aux Championnats du monde cet hiver.

Roberge a remporté toutes ses vagues chez les femmes, pour finir de belle façon en finale (2 :22.70) avec près d’une seconde d’avance sur sa plus proche rivale, Tania Vicent (Laval, QC) qui a franchi la ligne en 2 :23.51. Amanda Overland et Nita Avrith, toutes deux de Montréal, étaient juste derrière Vicent.

« Je suis très satisfaite du résultat », de dire Roberge après sa victoire. « Depuis le retour des dernières Coupes du monde, j’essaie de nouvelles choses, entre autres d’utiliser plus mon muscle fessier, et ça a très bien fonctionné. »

Bien qu’elle partait grande favorite, elle qui a remporté toutes les courses sur toutes les distances aux sélections nationales auxquelles elle a pris part depuis le début de la saison 2006-07, Roberge était nerveuse en début de compétition. « Je ne sous-estime jamais personne », a-t-elle expliqué. « Je ne voulais pas prendre la route facile non plus, je veux essayer d’utiliser des stratégies qui me seront utiles en Coupe du monde plus tard, c’est pour ça qu’en finale je suis restée quatrième pendant plusieurs tours avant d’essayer un dépassement complet par l’extérieur. »

Chez les hommes, la finale a été beaucoup plus mouvementée. Les frères Hamelin, Charles et François (Ste-Julie, QC), étaient de la partie, tout comme les frères Monette, Marc-André et Jean-François, et le groupe était complété par Michael Gilday (Yellowknife, T-N-O) et Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC).

La course a été remplie de dépassements, Charles Hamelin a quand même mené la majeure partie des douze tours, jusqu’à ce que Marc-André Monette tente un dépassement en sortant du dernier virage et ne réussisse à le rattraper. Hamelin a été disqualifié pour changement de tracé à la ligne d’arrivée. Gilday et François Hamelin ont terminé deuxième et troisième respectivement.

« Mon but au cours de la fin de semaine est de terminer parmi les deux premiers, pour être assurer de patiner individuellement au Championnat du monde courte piste », a expliqué Marc-André Monette. « Pour le 1500m, je voulais gérer ma course avec Charles devant moi, question de pouvoir essayer de le dépasser à la fin, et c’est ce qui est arrivé donc je suis très satisfait puisque ma stratégie a fonctionné. Je vois une amélioration chaque jour à l’entraînement depuis deux semaines, alors je savais que j’avais une chance. » Et sur la fin de course, le nouveau champion canadien avait tout de même un bémol à ajouter : « C’est plate quand ça se termine comme ça, ça m’est arrivé à la première sélection à Calgary et ce n’est jamais agréable pour personne. »

Le Championnat canadien ouvert sert de sélection pour les équipes qui représenteront le Canada aux deux dernières étapes de la Coupe du monde (dont la prochaine sera présentée à Québec, du 1er au 3 février prochain) ainsi qu’aux Championnats du monde en mars.

Le classement final de la compétition sera combiné au classement final de la première sélection nationale qui a eu lieu à Calgary en septembre dernier, dans des proportions de 2/3 pour le Championnat national et 1/3 pour la première sélection, et les cinq meilleurs au classement général pourront participer à la fois aux Coupes du monde et aux Championnats du monde. Un sixième participant pour les Coupes du monde sera choisi par le Comité de la Haute performance de Patinage de vitesse Canada.