La Canadienne Christine Nesbitt est dans la course pour le titre aux championnats du monde de patinage de vitesse

BERLIN - Christine Nesbitt, de London, en Ontario, a gagné la première course, celle du 500 m, samedi, et se retrouve au deuxième rang du classement général féminin aux championnats du monde toutes distances de patinage de vitesse sur longue piste. Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a été le plus rapide au 500 m masculin et est au quatrième rang du classement général à la mi-compétition.

Paulien van Deutekom, des Pays-Bas, a gagné le 3000 m, plus tard samedi, et est en tête du classement général féminin après deux des quatre courses avec 80,205 points. Nesbitt, qui a terminé cinquième au 3000 m, est deuxième tout près avec 80,253 et la championne en titre, Ireen Wust, des Pays-Bas, est troisième avec 80,383.

Kristina Groves, d’Ottawa, a terminé troisième du 3000 m et quatrième du 500 m pour occuper le quatrième rang du classement général avec 80,700. Brittany Schussler, de Winnipeg, (14e au 500 m et 16e au 3000 m) est 15e en tout et Clara Hughes, de Winnipeg (septième au 3000 m et 22e au 500 m) est 19e.

‘’Le 3000 m a été une course intéressante pour moi, a dit Groves, septième du classement général aux championnats du monde de l’an dernier et troisième en tout il a deux ans. Je n’ai pas commencé aussi rapidement qu’habituellement et je pense que cela m’a coûté un peu à la fin. Mais techniquement j’ai très bien patiné, donc j’en suis vraiment satisfaite. J’ai hâte à demain (dimanche), mais je ne m’inquiète pas de mon classement. Je ne pense plus aux médailles maintenant quand je patine en course. Je me présente pour faire du mieux que je peux.’’

Chez les hommes, le champion en titre, Sven Kramer, des Pays-Bas, est premier du classement général avec 73,555 points à la suite des courses de 500 m et 5000 m de samedi. Shani Davis, des É.-U., est deuxième avec 74,42 et Havard Bokko, de Norvège, troisième avec 74,304. Kramer a gagné le 5000 m.

Morrison a réussi un temps de 35,81 secondes dans sa victoire au 500 m et a terminé neuvième du 5000 m pour se retrouver cinquième du classement général, alors qu’il tente d’améliorer sa 10e position de l’an dernier. Lucas Makowsky, de Saskatoon, à ses débuts aux championnats du monde, est 10e du classement général après avoir terminé 11e au 500 m et 14e au 5000 m.

‘’Je ne peux pas du tout me plaindre après un tel début, a dit Makowsky, âgé de 20 ans. J’ai eu deux courses solides et si bien commencer au 500 m m’a vraiment aidé. Je n’étais pas nerveux pour le 500 m, mais j’étais très excité et cela m’a donné une bonne énergie.’’

Steven Elm, de Red Deer, en Alberta, est 19e du classement général grâce à une neuvième place au 500 m et une 21e au 5000 m. Justin Warsylewicz, de Regina, a terminé 22e dans les deux courses.

La compétition se terminera dimanche.