La Canadienne Christine Nesbitt gagne une médaille de bronze à une Coupe du monde de patinage de vitesse

Christine Nesbitt, de London, en Ontario, a continué d’être la grosse histoire en ce début de saison pour le Canada en patinage de vitesse sur longue piste, vendredi, quand elle a remporté la médaille de bronze du 1500 m féminin lors de la première journée de la deuxième étape du circuit de la Coupe du monde.

Anni Friesinger, d’Allemagne, a remporté la médaille d’or en 1:55,54. Ireen Wust, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 1:56,18 et Nesbitt troisième en 1:56,77. Ce sont les mêmes trois premières dans les deux 1500 m et les deux 1000 m en Coupe du monde cette saison, sauf que la fin de semaine dernière Nesbitt avait terminé deuxième dans les trois courses et Wust troisième.

«Ce fut correct, mais je ne suis pas totalement satisfaite, a dit Nesbitt, âgée de 21 ans, membre de l’équipe olympique de poursuite médaillée d’argent l’hiver dernier. J’ai eu un très bon début et cela m’a un peu surpris. Mon dernier tour m’a paru comme un tour supplémentaire. J’étais très fatiguée. Mais avoir été aussi rapide au début était inhabituel pour moi et cela devrait être un bon signe pour ma course de 1000 m, dimanche.»

Nesbitt n’a jamais pensé qu’elle pourrait monter sur le podium à ses quatre premières courses cette saison. L’hiver dernier, elle n’a remporté qu’une médaille pendant toute la saison de la Coupe du monde.

«Mon grand objectif à ces Coupes du monde était d’être constante, dit-elle. Je n’étais même pas certaine d’obtenir des médailles si tôt dans la saison et à ce moment-ci dans ma carrière. C’est fantastique.»

Kristina Groves, d’Ottawa, jumelée à Friesinger, a terminé quatrième en 1:57,04 et Shannon Rempel, de Winnipeg, sixième en 1:57,90. Dans la course du groupe B, Brittany Schussler, de Winnipeg, a terminé neuvième et Justin L’Heureux, de St-Tite, au Québec, 18e.

«Finalement j’ai un peu pourchassé Anni, a dit Groves, double médaillée olympique d’argent à Turin. Je n’aurais pas dû. Malgré tout ce fut une assez bonne course. J’ai adopté une approche plus détendue si tôt dans la saison et je pense que cela me permet de prendre du recul et d’identifier des points sur lesquels je dois travailler.»

Voici les autres résultats canadiens: au 500 m masculin, Mike Ireland, de Winnipeg, a obtenu son meilleur résultat cette saison en se classant huitième tandis que dans le groupe B Brock Miron, de Calgary, a terminé quatrième, Vincent Labrie, de St-Romuald, au Québec, 11e et Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., 14e.

Au 5000 m masculin, Arne Dankers, de Calgary, a terminé huitième et Steven Elm, de Red Deer, en Alberta, 19e. Dans le groupe B, Mark Jesney, de Saskatoon, a terminé 15e et Justin Warsylewicz, de Régina, 18e.

Au 500 m féminin, Rempel a terminé 19e et Kim Weger, de Régina, 20e. Dans le groupe B, Krisy Myers, de Lloydminster, en Saskatchewan, a terminé cinquième, Schussler huitième et L’Heureux 14e.

La compétition se poursuivra jusqu’à dimanche.