Le Canada décroche deux places olympiques dans les 1500 m masculin et féminin à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Le Canada n’a pas remporté de médailles, vendredi, mais s’est garantit deux places dans les 1500 m masculin et féminin aux Jeux olympiques de février prochain lors de la dernière Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, et Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, ont décroché les places olympiques au 1500 m féminin et Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, ont décroché les places au 1500 m masculin. Les places pour les 500 m, 1000 m et les relais seront déterminées lors des courses de la fin de semaine.

Les résultats de la compétition de cette fin de semaine sont combinés à ceux de la Coupe du monde de la fin de semaine dernière pour déterminer combien de patineurs chaque pays qualifiera pour les Jeux de Turin.

Dans la finale du 1500 m féminin de vendredi, Sun-Yu Jin, de Corée du Sud, a remporté la médaille d’or en 2:33,441. Meng Wang, de Chine, a terminé deuxième en 2:33,579 et Chun-Sa Byun, de Corée du Sud, troisième en 2:33,820.

Les trois Canadiennes ont été éliminées en demi-finales. Leblanc-Boucher, Overland et Tania Vicent, de Verchères, au Québec, se sont classées respectivement 11e, 13e et 15e.

«C’est fantastique de me qualifier pour une course individuelle aux Jeux olympiques. Cela m’enlève beaucoup de pression de sur les épaules, a dit Leblanc-Boucher, âgée de 21 ans, à sa deuxième saison dans l’équipe nationale. Je pense que j’ai fait une très bonne course aujourd’hui et j’ai appris de précieuses leçons. Je pense que je suis près de devenir une finaliste constante au 1500 m.»

Jin a remporté le titre du 1500 m de la saison de la Coupe du monde alors qu’Overland est la meilleure Canadienne au septième rang.

Au 1500 m masculin, Hyun-Soo Ahn a conduit la Corée du Sud à un doublé avec un temps de 2:26,838. Ho-Suk Lee a terminé deuxième en 2:26,909 et Jiajun Li, de Chine, troisième en 2:27,353.

De nouveau, les trois Canadiens ont été éliminés en demi-finales. Jonathan Guilmette, de Montréal, Hamelin et Turcotte se sont classés respectivement 16e, 17e et 18e. Hamelin et Turcotte ont tous deux chuté dans leur demi-finale.

«C’était une situation très stressante aujourd’hui et je pense que je me suis vraiment bien comporté, a dit Hamelin, âgé de 21 ans, lui aussi à sa deuxième année dans l’équipe nationale. En demi-finale, aujourd’hui, je me dirigeais vers la finale, mais j’ai perdu ma concentration avec trois tours à faire. Quand vous en êtes aux demi-finales, c’est un peloton très fort. Tout le monde peut se qualifier pour la finale.»

Ahn a remporté le titre du 1500 m de la saison de la Coupe du monde. Hamelin, Guilmette et Turcotte se sont classés respectivement cinquième, sixième et septième.

Le Canada s’est aussi qualifié pour les demi-finales des relais en remportant ses courses préliminaires. Les patineurs du relais de 5000 m étaient Hamelin, Guilmette, Éric Bédard, de Ste-Thècle, au Québec, et François-Louis Tremblay, de Montréal, et les quatre membres du relais féminin de 3000 m étaient Leblanc-Boucher, Vicent, Kalyna Roberge, de Sainte-Étienne-de-Lauzon, au Québec, et Alanna Kraus, d’Abbostford, en C.-B.