Le Canada décroche les médailles d’or et d’argent au 500 m masculin à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, et François-Louis Tremblay, de Boucherville, au Québec, ont remporté respectivement les médailles d’or et d’argent, samedi, au 500 m masculin lors de la cinquième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Turcotte a remporté sa quatrième victoire individuelle en Coupe du monde cette saison, et une troisième de suite, au 500 m avec un temps de 42,321 secondes. Tremblay a terminé deuxième en 42,402 tandis que le Sud-Coréen Seung-Jae Lee a terminé troisième en 42,655.

Avec une autre Coupe du monde encore au programme, Turcotte est à égalité au premier rang du classement du 500 m de la Coupe du monde avec l’Américain Apolo Anton Ohno avec 197 points. Dans la course de samedi, Tremblay semblait se diriger vers la victoire, mais a fait un léger écart dans le dernier tour, ce qui a permis à Turcotte de passer en tête.

«François-Louis et moi avions une stratégie pour réussir un doublé, a dit Turcotte. Il a probablement fait le plus gros du travail pour que cela se produire, mais j’ai pris beaucoup de vitesse à l’extérieur dans le dernier tour. Nous contrôlions très bien la course et nous sommes enchantés de comment elle s’est terminée.»

Tremblay, un vétéran de sept ans dans l’équipe nationale, a remporté sa première médaille individuelle en Coupe du monde en deux ans.

«J’ai bien patiné dans le 500 m pendant presque toute la saison, mais j’ai été un peu malchanceux, a dit Tremblay, membre de l’équipe olympique canadienne de relais qui comprenait aussi Turcotte. Je ne voulais pas rater ma chance aujourd’hui. C’est un bon soulagement d’obtenir une médaille parce que j’ai bien patiné cette année.»

Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, troisième du 1500 m, vendredi, a été éliminé en demi-finale pour terminer septième et est troisième du classement du 500 m de la Coupe du monde avec 179 points.

Au 500 m féminin, Tianyu Fu a conduit la Chine à un doublé avec un temps de 46,113. Meng Wang a terminé deuxième en 46,215 et Evegenia Radanova, de Bulgarie, troisième en
46,299.

Amanda Overland, de Cambridge, en Ontario, Chantal Sévigny, de Sherbrooke, au Québec, et Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., ont toutes été éliminées en quarts de finale pour terminer respectivement neuvième, 12e et 14e.

Le Canada a terminé deuxième dans les demi-finales masculine et féminine de relais pour se qualifier pour les finales. Les membres de l’équipe féminine étaient Kraus, Overland, Sévigny et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal. Les membres de l’équipe masculine étaient Turcotte, Tremblay, Steve Robillard, de Montréal, et Éric Bédard, de Sainte-Thècle, au Québec.

La compétition se terminera dimanche.