Le Canada gagne la médaille d’argent du relais féminin à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Le Canada a remporté la médaille d’argent du relais féminin et deux records canadiens ont été battus, dimanche, lors de la dernière journée de la troisième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Au relais féminin de 3000 m, la Corée du Sud a remporté la médaille d’or en 4:12,43 minutes. Le Canada, avec Alanna Kraus, d’Abbotsford, en C.-B., Tania Vicent, de Verchères, au Québec, Kalyna Roberge, de Ste-Étienne-de-Lauzon, au Québec, et Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, a suivi en 4:14,154 pour battre l’ancienne marque nationale de 4:14,230 établie en demi-finale, samedi. L’Italie a pris le troisième rang à plus de sept secondes des Canadiennes.

«Notre relais volait sur la glace aujourd’hui, a dit Amanda Overland, de Kitchener, Ont., qui a participé à la demi-finale de samedi. Notre synchronisme et nos échanges étaient vraiment à point et nous montrons que nous pouvons vraiment livrer une chaude lutte aux Coréennes.»

Au 1000 m féminin, Overland a été éliminée en demi-finale pour décrocher le huitième rang final. Dans sa course préliminaire, elle a réussi un temps de 1:30,823 pour éclipser l’ancienne marque nationale de 1:31,130 établie par Kraus l’an dernier. Vicent et Kraus ont été éliminées en quarts de finale et ont terminé 10e et 12e. Sun Yu-Jin, de Corée du Sud, a battu le record du monde dans la finale en 1:30,037 pour remporter la médaille d’or.

«Je me sens vraiment bien avec mon patinage, a dit Overland, championne canadienne du combiné. Battre le record dès ma première course m’a donné beaucoup de confiance.»

Chez les hommes, Mathieu Turcotte, de Sherbrooke, au Québec, a terminé quatrième du 1000 m, cinquième du 3000 m et a fait équipe avec François-Louis Tremblay, de Montréal, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, au Québec, et Jonathan Guilmette, de Montréal, pour terminer quatrième du relais de 5000 m.

Éric Bédard, de Ste-Thècle, au Québec, et Tremblay ont été éliminés dans les demi-finales du 1000 m et ont terminé sixième et septième. Les Canadiens ont obtenu trois des huit premières places dans toutes les distances individuelles olympiques (500, 1000 et 1500) cette fin de semaine. S’ils parviennent à conserver ce rythme lors de la Coupe du monde de la fin de semaine prochaine aux Pays-Bas, ils auront le maximum de trois places dans chacune de ces courses aux Jeux olympiques de Turin, en Italie.

«En tant qu’équipe, nous avons certainement atteint nos objectifs, a dit Turcotte. Cela nous place certainement en bonne position pour obtenir toutes les places possibles pour les Jeux olympiques, la semaine prochaine.

Les résultats de la compétition seront combinés à ceux de la Coupe du monde de la semaine prochaine pour déterminer combien de patineurs chaque pays qualifiera pour les Jeux de Turin, en février.

Chaque pays peut obtenir jusqu’à trois places dans chaque épreuve individuelle tandis que les huit meilleurs pays dans les relais se mériteront des places.