Le Canada gagne la médaille d’or en poursuite à une Coupe du monde de patinage de vitesse, des médailles de bronze pour Klassen et Morrison

Le Canada a gagné la médaille d’or, samedi, dans la poursuite masculine de 3200 m, tandis que Cindy Klassen, de Winnipeg, et Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., ont obtenu des médailles de bronze à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

Dans la poursuite masculine, Morrison, Arne Dankers, de Calgary, et Steven Elm, de Red Deer, en Alberta, ont remporté la médaille d’or en 3:46,08 minutes. Les trois faisaient partie de l’équipe canadienne de poursuite médaillée d’argent ici aux Jeux olympiques de l’an dernier. La Russie a terminé deuxième en 3:47,86 et l’Italie, championne olympique, troisième en 3:48,22.

«Arne Dankers a émis l’idée que nous devrions essayer d’équilibrer nos tours plutôt que de partir rapidement, a dit Morrison. Cela a paru vraiment bien fonctionner pour nous. Nous étions déçus de notre première course de poursuite plus tôt cette saison, donc cela fait du bien de revenir et de présenter une très bonne performance.»

Au 3000 m féminin, Martina Sablikova a remporté la médaille d’or en 4:03,88 pour se hisser en tête du classement de la Coupe du monde. La championne olympique Ireen Wust, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 4:04,40 et Klassen troisième en 4:05,56.

«Je suis satisfaite du résultat. Cela a fait très mal et à la fin je ressentais de la nausée, a dit Klassen. J’ai commencé fort et je pense que cela m’aidera la fin de semaine prochaine aux championnats du monde. J’avais besoin d’une distance plus longue ici.»

Clara Hughes, de Winnipeg, a terminé sixième et Kristina Groves, choisie l’athlète féminine de l’année de la Ville d’Ottawa, jeudi, septième. Brittany Schussler, de Winnipeg, a terminé deuxième de la finale B et Shannon Sibold, de Calgary, neuvième.

Klassen, qui a entrepris sa saison en Coupe du monde la fin de semaine dernière, a patiné contre Hughes dans la première paire de la journée. C’était la première course de 3000 m de la Coupe du monde pour les deux cette saison.

«C’est bon de patiner contre quelqu’un que tu connais, a dit Klassen. Je pense que nous nous sommes mutuellement poussée et Clara a aussi eu une très bonne course.»

Ce fut une journée nostalgique pour Klassen, qui est revenue sur l’ovale où elle a remporté cinq médailles olympiques l’an dernier, dont une de bronze au 3000 m.

«Cela m’a rappelé beaucoup d’excellents souvenirs, a-t-elle dit. L’ovale ici est tellement beau. Il est différent parce qu’ils ont ôté beaucoup de choses. Mais c’est un excellent endroit pour patiner et ce fut amusant.»

Au 1500 masculin, le champion olympique Enrico Fabris, d’Italie, a été le vainqueur en 1:44,97. Erben Wennemars, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 1:45,06 et Morrison troisième en 1:46,07.

«C’est une grande amélioration par rapport à mes performances antérieures cette saison, a dit Morrison, présentement troisième au classement de la Coupe du monde. L’entraînement que j’ai fait commence vraiment à rapporter et cela me situe bien pour les championnats du monde de la fin de semaine prochaine. Je patine de la manière que je veux présentement.»

François-Olivier Roberge, de St-Nicholas, au Québec, a terminé septième, Arne Dankers, de Calgary, neuvième, Steven Elm, de Red Deer, en Alberta, 11e et Justin Warsylewicz, de Régina, 13e.

La compétition se terminera dimanche.