Le Canada termine les championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste avec six médailles

Ce fut une journée en argent, dimanche, pour le Canadien Charles Hamelin aux championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Le résidant de Ste-Julie, au Québec, a terminé deuxième du 1000 m masculin, deuxième du combiné et a aidé le Canada à remporter la médaille d’argent au relais de 5000 m masculin. Kalyna Roberge, de Ste-Étienne-de-Lauzon, au Québec, a aussi complété une fin de semaine couronnée de succès en terminant troisième du classement général et en aidant les Canadiennes à remporter la médaille de bronze au relais.

Au 1000 m masculin, Hyun-soo Ahn, de Corée du Sud, a remporté la médaille d’or en 1:27,177 pour devancer Hamelin, deuxième en 1:27,217, tandis qu’Apolo Anton Ohno, des É.-U., a terminé troisième en 1:27,465 et François-Louis Tremblay, de Montréal, quatrième en 1:27,538. Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, a été éliminé en quarts de finale pour se classer 15e.

Hamelin a été en tête pendant presque toute la course, mais a perdu son avance dans les derniers moments.

«Ce fut une de mes meilleures courses cette année, a dit Hamelin, vainqueur du 500 m, samedi. C’est dommage que je n’aie pas gagné, mais je ne peux pas être déçu de ma performance.»

Au 3000 m, Kyung-taek Song, de Corée du Sud, a été le vainqueur et Ahn a terminé deuxième, Ohno troisième, Hamelin quatrième et Tremblay cinquième.

Ahn a remporté son quatrième titre mondial de suite du combiné avec 81 points. Hamelin a terminé deuxième avec 63 et Ohno troisième avec 60. Tremblay a terminé cinquième et Jean 10e. «Je suis venu ici avec comme objectif d’obtenir une médaille au combiné, a dit Hamelin. Je croyais que j’avais la capacité de présenter des courses constantes. Être deuxième au combiné aux championnats du monde est une excellente manière d’aborder la prochaine saison.»

Au relais de 5000 m masculin, la Corée du Sud a remporté la médaille d’or en 6:55,399. Les Canadiens ont suivi en 6:56,130 avec Hamelin, Tremblay, Jean et Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec. Les É.-U. ont terminé troisièmes en 6:58,702.

«Nous avons fait un bon travail en nous concentrant sur notre propre course, a dit Hamelin. C’est une performance dont nous pouvons être fiers. Avec trois tours à faire, les Coréens ont creusé l’écart et je n’ai pas réussi à rattraper mon adversaire. Il patinait aussi vite que moi.»

Au relais de 3000 m féminin, la Corée du Sud a remporté une autre médaille d’or en 4:14,50. La Chine a terminé deuxième en 4:17,268 et les Canadiennes troisièmes en 4:18,748 avec Roberge, Amanda Overland, de Montréal, Anne Maltais, de Québec, et Annik Plamondon, de Longueuil, au Québec.

Au classement final du combiné féminin, Les Coréennes du Sud Sun-yu Jin et Eun-ju Jung ont terminé à égalité en tête avec 89 points après avoir terminé 1-2 dans les 1000 m et 3000 m de dimanche. Jin a reçu le premier rang du combiné après la procédure de bris d’égalité. Roberge a terminé troisième du combiné avec 42 points, Overland neuvième et Maltais 13e.

Roberge a terminé quatrième du 3000 m et huitième du 1000 m, avec Overland 10e et Maltais 18e.

Au 1000 m, Roberge a subi une mauvaise blessure à un coude dans une tentative de dépassement en quarts de finale et pendant un moment elle a pensé que ses championnats du monde étaient terminés.

«Je pensais que j’avais le bras cassé, a-t-elle dit. Mon bras et mon épaule étaient complètement engourdis. Je ne pouvais rien soulever. Pour le relais, c’est encore très inconfortable, mais j’ai poussé le plus que j’ai pu. Ce fut un excellent résultat pour nous et obtenir le troisième rang du combiné est très satisfaisant aussi pour moi.»

«Nous sommes très satisfaits du niveau que notre équipe a atteint en fin de semaine, a dit Yves Hamelin, le directeur du programme de courte piste de Patinage de vitesse Canada. «Nous avons été compétitifs dans toutes les courses et nous sommes bien battus dans les finales. Faire aussi bien dans une saison post-olympique est un signe très prometteur pour l’équipe.»