Le Canadien Denny Morrison ajoute deux autres médailles aux championnats du monde de patinage de vitesse sur longue piste

Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., a aidé le Canada à remporter la médaille d’argent dans la poursuite masculine après avoir remporté celle de bronze au 1500 m lors de la dernière journée des championnats du monde des distances individuelles de patinage de vitesse sur longue piste.

C’était la troisième médaille de Morrison à cette compétition. Kristina Groves, d’Ottawa, a aussi décroché une troisième médaille, celle de bronze au 5000 m féminin, tandis que Christine Nesbitt, de London, en Ontario, a terminé troisième du 1000 m féminin. Le Canada a terminé la compétition avec neuf médailles, au deuxième rang derrière les 11 des Pays-Bas.

Dans la poursuite masculine de 3200 m, le Canada a d’abord battu le record du monde dans sa course en 3:38,31 avec Morrison, Arne Dankers, de Calgary, et Justin Warsylewicz, de Régina. Mais les Néerlandais ont fait mieux dans la paire suivante en 3:37,80 pour repousser le Canada au deuxième rang. La Russie a terminé troisième.

«Les gars ont très bien patiné, a dit l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne Marcel Lacroix, de Calgary. Nous étions sous le rythme du record du monde à chaque tour.»

Au 1500 m masculin, Shani Davis, des États-Unis, a remporté la médaille d’or en 1:42.39. Erben Wennemars, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 1:42,80 et Morrison troisième en 1:42,88. Morrison avait aussi remporté la médaille d’argent au 1000 m, samedi.

«Denny a atteint ses objectifs en fin de semaine, a ajouté Lacroix. Nous savions qu’il pouvait patiner à ce niveau et il a montré qu’il pouvait le faire de manière constante. Il a acquis beaucoup de maturité cette saison dans tous les aspects des courses. Il s’est mis beaucoup de pression ici. C’est un grand pas dans sa carrière.»

Steven Elm, de Deer, en Alberta, a terminé cinquième et François-Olivier Roberge, de St-Nicolas, au Québec, septième.

Au 1000 m féminin, Ireen Wust, des Pays-Bas, a été la gagnante en 1:13,83. Anni Friesinger, d’Allemagne, a terminé deuxième en 1:14,26 et Nesbitt troisième en 1:14,44. Groves a terminé sixième et Rempel neuvième.

«C’est le moment de l’année où je voulais une course solide et je l’ai eue, a dit Nesbitt. J’ai amélioré tous les aspects de mon patinage cette saison. C’est la première année dans laquelle j’ai ce genre de succès et j’ai appris beaucoup pour faire face à la pression et aux attentes.»

Au 5000 m féminin, Martina Sablikova, de la République Tchèque, a réussi un record du monde en 6:45,61 pour gagner. Claudia Pechstein, d’Allemagne, a terminé deuxième et Groves troisième. Michèle d’Amours, de Ste-Foy, au Québec, a terminé 12e.

Groves a aussi remporté la médaille de bronze au 1500 m et celle d’or dans la poursuite avec Rempel et Nesbitt.

Cindy Klassen, de Winnipeg, a gagné les deux autres médailles du Canada avec celle d’argent au 1500 m et celle de bronze au 3000 m.