Le Canadien Olivier Jean gagne une médaille d’or à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, n’a laissé aucun doute qu’il est une menace sérieuse pour remporter une médaille aux prochains championnats du monde en remportant une médaille d’or au 500 m masculin, dimanche, à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, a aussi complété une solide fin de semaine en gagnant la médaille d’argent dans un 1000 m masculin serré. Le Canada a terminé la fin de semaine avec cinq médailles.

Au 500 m masculin, Jean a inscrit un temps de 42,104 pour décrocher sa deuxième victoire en Coupe du monde sur cette distance cette saison et monter sur son deuxième podium en fin de semaine. Roberto Serra, d’Italie, a terminé deuxième en 42,259 et Tyson Heung, d’Allemagne, troisième en 42,402. Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, a été éliminé en quarts de finale et s’est classé 16e.

«Ils surveilleront Olivier de près aux championnats du monde, a dit l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne Martin Gagné. En quelques mois il a fait sa marque. Il est un patineur très durable avec beaucoup de puissance. Sa taille le rend difficile à dépasser et il est un patineur très tactique. Il a très bien étudié ses adversaires.»

Au 1000 m masculin, Ho Suk Lee, de Corée du Sud, a remporté une chaude lutte devant Hamelin pour gagner la médaille d’or en 1:28,623. Hamelin a suivi en 1:28,666 pour décrocher sa quatrième médaille en Coupe du monde sur cette distance cette saison. François-Louis Tremblay, de Montréal, a devancé Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, dans la finale B et ils se sont classés sixième et septième du classement général.

Samedi, Hamelin et Tremblay avaient réussi un doublé au 500 m masculin.

Au 500 m féminin, Roberge a remporté la finale B pour se classer cinquième tandis que Jessica Gregg, d’Edmonton, et Nita Avrith, de Montréal, ont été éliminées en quarts de finale.

Au 1000 m féminin, Anne Maltais, de Québec, a été éliminée en demi-finale, tandis que Marianne St-Gelais, de St-Félicien, au Québec, et Ivanie Blondin, d’Ottawa, ont été éliminées en quarts de finale.

Le Canada a terminé quatrième au relais féminin de 3000 m avec Roberge, Maltais, Blondin et Avrith et a été disqualifié dans la finale du relais masculin de 5000 m avec Marc-André Monette, Tremblay, Jean et Hamelin.