Le Montréalais Mathieu Giroux gagne une médaille d’argent aux championnats du monde juniors de patinage de vitesse sur courte piste

Mathieu Giroux, de Montréal, a commencé d’une bien meilleure manière que l’an dernier aux championnats du monde juniors de patinage de vitesse sur courte piste avec une médaille d’argent, vendredi, au 1500 m masculin, dans une course où tous les médaillés ont battu le record du monde.

Le double champion du monde en titre du combiné Ho-Suk Lee, de Corée du Sud, a remporté la médaille d’or avec un temps qui est maintenant le record du monde junior en 2:13,340. Giroux a suivi en 2:13,945 et Yoon-Gy Kwak, de Corée du Sud, a pris le troisième rang en 2:13,977. L’ancien record du monde était de 2:16,244 et avait été établi par le Sud-Coréen Hyon-Kon Kim en 2003.

Il y a deux ans, Giroux a remporté une médaille de bronze au 1500 m et s’était classé cinquième du combiné aux championnats du monde juniors, mais l’an dernier il avait chuté dans les quarts de finale du 1500 m.

«Il était important, cette année, que j’entreprenne la compétition sur le bon pied a dit Giroux, âgé de 18 ans. Avec ce résultat, j’aurai maintenant de bonnes positions de départ pour le restant de la compétition. Mon objectif est de me classer parmi les trois premiers du combiné. J’ai acquis beaucoup d’expérience lors des deux derniers championnats du monde juniors et aux essais canadiens.»

Guillaume Bastille, de Longueuil, a été éliminé en demi-finale et a terminé neuvième tandis que Francois Hamelin, de Ste-Julie, a été éliminé en quarts de finale et a terminé 19ème.

Au 1500 m féminin, Sun-Yoo Park a conduit la Corée du Sud à un balayage des médailles avec un temps de 2:25,433. Kalyna Roberge, de Saint-Étienne-de-Lauzon, au Québec, a été dans la course pour une médaille pendant toute la course et a terminé quatrième en 2:25,968.

«J’ai eu une demi-finale difficile et une finale difficile, donc c’est un bon début pour moi, a dit Roberge, qui a participé à deux Coupes du monde plus tôt cette saison. Les Coréennes ont certainement établi une stratégie pour obtenir les trois médailles. J’étais deuxième à un certain moment dans la course, mais elles ont réussi à me bloquer.»

Ivanie Blondin, d’Ottawa, a été éliminée en demi-finale et a terminé 10ème et Jessica Gregg, d’Edmonton, a été éliminée en quarts de finale et a terminé 37ème.

Au relais féminin, le Canada s’est qualifié pour les demi-finales en remportant sa course préliminaire. Les patineuses étaient Blondin, Gregg et Roberge. Au relais masculin, le Canada s’est aussi qualifié pour les demi-finales en terminant deuxième dans sa course préliminaire avec Giroux, Bastille et Hamelin.

La compétition se poursuit samedi.