Le Trophée du Comité international olympique 2006, Sport et communauté, décerné à Clara Hughes

Le Comité olympique canadien (COC) a annoncé aujourd’hui que la quintuple médaillée olympique Clara Hughes a reçu le Trophée du Comité international olympique (CIO) 2006, Sport et communauté. Ce prix a pour objectif de souligner la contribution exceptionnelle et l'engagement d'une personne ou d'une organisation à l’égard de la promotion et du développement du sport au niveau national ou international.

Hughes recevra officiellement le Trophée du CIO durant le gala et la cérémonie d’intronisation au Temple de la renommée olympique du Canada 2007, qui se tiendra le 21 avril, au World Trade and Convention Centre à Halifax.

« Je suis très honorée de recevoir ce prix du CIO, » a déclaré Hughes. « J’ai toujours cru que le sport devait dépasser la compétition et contribuer positivement à la condition humaine. Le fait d’avoir eu la chance d’aider de nombreux enfants qui sont nés dans des conditions inconcevables est un cadeau pour lequel je suis reconnaissante, car il brille beaucoup plus que la médaille d’or que j’ai gagnée à Turin. J’espère inciter d’autres athlètes à faire une différence dans ce vaste monde auquel nous appartenons tous. »

« Je pense que personne ne mérite autant ce prix que Clara Hughes, » a ajouté Michael Chambers, président du COC. « Tout au long de sa carrière olympique d’été et d’hiver, Clara a toujours représenté le Canada, tant sur le terrain de jeu qu’à l’extérieur de celui-ci avec grâce, classe et détermination. Par son succès athlétique et ses efforts humanitaires exemplaires, empreints d’enthousiasme et de compassion, Clara symbolise réellement l’esprit du Mouvement olympique. Elle est, et restera pour toujours, l’une des plus grandes Olympiennes du Canada. »

Hughes est la seule athlète multimédaillée des Jeux olympiques d’été et des Jeux olympiques d’hiver. C’est une quadruple Olympienne qui est devenue une source d’inspiration et un modèle pour tous les Canadiens et les citoyens du monde entier par l’excellence sportive, la détermination, la persévérance et la générosité dont elle a fait preuve.

La carrière olympique de Hughes a commencé en 1996, année où elle remporta deux médailles de bronze en cyclisme, soit une médaille à la course sur route individuelle et une autre à la course individuelle contre la montre à Atlanta. Après les Jeux olympiques de 2000, Hughes a pris sa retraite du cyclisme international et a entamé une carrière en patinage de vitesse longue piste. Moins de deux ans plus tard, Hughes décrochait sa troisième médaille olympique en se classant troisième dans la discipline du 5000 mètres aux Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City.

L’année dernière, aux Jeux olympiques d’hiver de 2006 à Turin, Hughes a décroché sa quatrième et sa cinquième médailles olympiques en carrière en aidant le Canada à remporter une médaille d’argent dans l’épreuve féminine de poursuite et en gagnant une médaille d’or dans la course de 5000 mètres, au dernier jour des Jeux. Tout de suite après sa victoire, Hughes s’est engagée à remettre 10 000 $ à l’organisation humanitaire dirigée par des athlètes, Right To Play.

Dans les 13 mois qui ont suivi les Jeux olympiques d’hiver de 2006, les efforts de sensibilisation et de collecte de fonds de Hughes lui ont permis de recueillir plus de 430 000 $ pour aider au développement des enfants et des jeunes des régions les plus défavorisées du monde au moyen du sport.

Ambassadrice de Right To Play depuis décembre 2003, Hughes participe régulièrement à des visites d’écoles, des galas de collecte de fonds, des conférences de presse et à d’autres événements de sensibilisation. En avril 2006, elle est devenue coprésidente du Conseil consultatif canadien de Right To Play.

Les billets pour le gala et la cérémonie d’intronisation au Temple de la renommée olympique du Canada 2007 sont maintenant en vente et peuvent être achetés en ligne en visitant le www.olympic.ca. Toutes les recettes de l’événement seront versées à la Fondation olympique canadienne qui soutient directement les athlètes, les entraîneurs, les fédérations nationales de sport et les initiatives À nous le podium 2010 et Vers l’excellence.