Les Canadiens brisent la glace de belle façon au Pavillon de la Jeunesse

Québec, le 1er février 2008 – Les athlètes canadiens pourront dormir un peu samedi matin. Tous les hommes ont réussi à se qualifier directement pour les rondes finales du 1000m et 1500m.

Sur 1000m, c’est sans problème que Jean-François Monette (Pointe-aux-Trembles, QC) et François Hamelin (Ste-Julie, QC) ont gagné leur billet pour les quarts de finales de samedi. Monette a remporté ses deux vagues, et Hamelin la première avant de se classer deuxième de la seconde, derrière le coréen Yoon-Gy Kwak. Guillaume Bastille (Rivière-du-Loup, QC), qui en est à sa première Coupe du monde en carrière, a remporté sa deuxième course pour se qualifier lui aussi.

François Hamelin, photo de Simon Pichette
Les athlètes du Canada n’ont pas eu trop de difficulté sur 1500m non plus. Charles Hamelin (Ste-Julie, QC) était le premier à s’exécuter, et la bataille s’avérait serrée avec l’Américain Apolo Anton Ohno. C’est Ohno qui a terminé premier, mais il a été disqualifié pour avoir chargé le patineur chinois Jialiang Han. Marc-André Monette (Pointe-aux-Trembles, QC) a réussi un excellent dépassement par l’extérieur avec un tour et demi à faire pour remporter sa vague. Steve Robillard (Montréal, QC) a suivi l’exemple de ses compatriotes, prenant les devants au quatrième tour et restant aux commandes jusqu’au fil d’arrivée.

« Après les bonnes courses que j’ai connues au Championnat canadien, je ne m’attendais pas à venir ici comme figurant », a expliqué le jeune François Hamelin, qui en était à ses premiers coups de patin en Coupe du monde. « Je savais que j’étais en mesure de passer directement aux quarts de finale. » Et c’est ce qu’il a fait sans trop de difficulté, lui qui a également remporté sa deuxième vague de 500m. « J’espère réussir à faire la finale du 500m, je pense que c’est un objectif atteignable », ajoute le patineur.

Sur cette distance, son grand frère a lui aussi fait belle figure, fidèle à son habitude. Jean-François Monette devra de son côté se lever tôt dimanche puisqu’il a joué de malchance dans sa deuxième course de 500m, où il a été entraîné dans une chute avec un tour à faire, et a dû se contenter du troisième rang. Il passera donc par le repêchage.

Guillaume Bastille sera aussi privé de grasse matinée dimanche, puisqu’il passera par le repêchage du 1000m malgré deux excellentes courses. Ses deux coéquipiers Steve Robillard et Marc-André Monette ont pour leur part obtenu leur billet pour le quart de finale en remportant de façon spectaculaire leur deuxième vague.

Ce fut un peu plus ardu pour les femmes canadiennes, et Anne Maltais (Québec, QC) devra passer par les repêchages pour espérer une place en quart de finale sur 1000m. Tania Vicent (Laval, QC) et Valérie Lambert (Sherbrooke, QC) feront de même sur 1500m. Maltais a terminé deuxième de sa première course, mais faisait face à une vague très difficile par la suite, se mesurant à Evgenia Radanova et Seung-Hi Park, de puissantes patineuses de la Bulgarie et de la Corée.

Kalyna Roberge (Québec, QC) a facilement remporté ses deux vagues de 1000m, et Jessica Gregg (Edmonton, AB) passe également directement aux quarts de finale grâce à son temps rapide. L’autre Canadienne en piste sur 1500m, Amanda Overland (Montréal, QC) connaissait une bonne course lorsqu’elle a été entraînée dans une chute par une patineuse polonaise, et on l’a donc avancée à la ronde suivante.

Les Canadiennes ont toutefois montré que le 500m était toujours leur distance de prédilection, et les trois patineuses se sont taillé une place en quart de finale. Jessica Gregg a survolé ses deux courses, et Roberge a fait de même de sa deuxième vague. Maltais était l’autre Canadienne à prendre part au 500m et elle a terminé deuxième de chacune de ses vagues.

Dans la dernière distance individuelle de la fin de semaine, le deuxième 1000m, Tania Vicent et Amanda Overland ont pu se qualifier d’office pour dimanche grâce à de solides courses. Vicent a de nouveau dû faire face à deux vagues difficiles, mais des courses rapides lui ont assuré sa place en quart de finale. Valérie Lambert passera par le repêchage en matinée.

Au relais, les deux formations canadiennes se sont qualifiées pour la demi-finale sans trop de difficulté.

Demain matin, Anne Maltais, Vicent et Lambert seront donc en action dès le matin pour tenter de joindre leurs coéquipières dans les rondes suivantes. Les autres Canadiens feront leur entrée sur la glace à 14h30 pour les rondes finales du 1000m et du 1500m, ainsi que les demi-finales du relais.