Les Canadiens reprennent la médaille d’or aux championnats du monde par équipe de patinage de vitesse sur courte piste

Une performance dominante dans les 500 m a propulsé le Canada vers la médaille d’or masculine, dimanche, aux championnats du monde par équipe de patinage de vitesse sur courte piste tandis que les Canadiennes ont remporté la médaille de bronze.

C’est le cinquième titre en huit ans pour les Canadiens et leur premier depuis 2005 après avoir terminé deuxième derrière la Corée du Sud l’an dernier. Les Canadiennes ont mérité une troisième médaille de bronze de suite.

Chez les hommes, le Canada a terminé premier avec 43 points tandis que la Corée du Sud a terminé deuxième avec 33 et l’Italie troisième avec 26.

Dans la compétition par équipe, il y a des courses de 500 m et 1000 m avec un participant par pays, une de 3000 m avec deux participants par pays et un relais. Le vainqueur de chaque course donne cinq points à son pays, la deuxième place en donne trois et la troisième place un. Les points du relais valent double.

Au 500 m, le Canada a balayé les quatre courses pour la deuxième journée de suite alors que Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, François-Louis Tremblay, de Montréal, Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, et Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, ont tous remporté leur course respective.

«Nous savions que nous aurions une chaude lutte avec les Coréens du Sud, a dit Tremblay. Nous savions que nous avions un gros avantage dans les 500 m et nous en avons profité. Donc cela a mis les Coréens au pied du mur et ils ont dû prendre beaucoup de risques dans le 3000 m et ils en ont payé le prix. Nous avons une rivalité avec les Coréens depuis plus de 10 ans et c’est toujours excitant chaque fois que nous disputons une compétition comme celle-ci.»

Tremblay a ajouté une victoire dans son 1000 m et Hamelin a placé le Canada dans la position de commande avec une grosse victoire au 3000 m. Jean a aussi terminé troisième de son 1000 m et cinquième du 3000 m, Hamelin troisième de son 1000 m, tandis que Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, a terminé deuxième de son 1000 m. Dans le relais, le Canada a terminé deuxième derrière la Corée du Sud avec les frères Monette, Tremblay et Hamelin.

Chez les femmes, la Corée du Sud a dominé avec 56 points. La Chine a terminé deuxième avec 28 et les Canadiennes troisièmes avec 23.

Amanda Overland, de Montréal, a terminé deuxième dans ses 500 m et 1000 m et troisième du 3000 m. Anne Maltais, de Québec, a terminé troisième de ses 500 m et 1000 m tandis que Kalyna Roberge a terminé deuxième de son 1000 et quatrième du 3000 m. Annik Plamondon a terminé troisième de son 500 m et Nita Avrith, de Montréal, quatrième de son 1000 m. Avrith, Maltais, Overland et Roberge ont terminé troisième du relais.

«Nous sommes très heureuse de la médaille, a dit Overland. Nous avons très bien patiné pendant toute la fin de semaine et ce fut une excellente expérience. Nous ne pouvons que nous améliorer.»

Overland, qui a raté une partie de cette saison à cause de blessures et de la maladie, a été la bougie d’allumage des Canadiennes.

«Ce fut la saison la plus difficile de ma carrière, a ajouté Overland. Je ne savais pas si je pouvais offrir ce genre de performance. C’est incroyable que j’aie pu participer à trois courses de 3000 m en deux jours. Mon niveau de conditionnement m’a surprise.

«Je dois rendre hommage à notre esprit d’équipe. C’est le meilleur que j’ai jamais vu.»