Les Canadiens se qualifient pour les finales aux championnats du monde par équipe de patinage de vitesse sur courte piste

Le Canada s’est qualifié pour les finales masculine et féminine, samedi, aux championnats du monde par équipe de patinage de vitesse sur courte piste.

Chez les hommes, le Canada s’est qualifié directement pour la finale en terminant premier de son groupe lors de la ronde préliminaire du matin avec 54 points. L’Italie a terminé deuxième avec 30, l’Allemagne troisième avec 26 et l’Ukraine quatrième avec 9. Dans l’autre groupe, la Corée du Sud s’est qualifiée directement tandis que l’Italie et les États-Unis se sont qualifiés parmi les quatre finalistes grâce au repêchage.

Dans la compétition par équipe, il y a des courses de 500 m et de 1000 m avec un participant par pays, une course de 3000 m avec deux participants par équipe et un relais. Le gagnant de chaque course mérite cinq points pour son pays, la deuxième place vaut trois points et la troisième place un. Les points du relais valent le double.

François-Louis Tremblay, de Montréal, et Jean-François Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, ont gagné leur 500 m et 1000 m, tandis qu’Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, a eu le dessus dans ses 500 m et 3000 m.

Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, a complété le balayage canadien dans les 500 m et a aussi terminé troisième au 1000 m. Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, a gagné son 1000 m et a terminé troisième de son 3000 m. Les frères Monette, Hamelin et Tremblay ont uni leurs forces pour gagner le relais.

«Les gars ont vraiment contrôlé leurs courses dans les 500 m et se sont donné une grosse avance, a dit Yves Hamelin, directeur du programme de courte piste de Patinage Canada. Ils sont demeurés patients le restant des courses et ont fait ce qu’ils devaient faire dans les autres épreuves.»

Chez les femmes, la Chine et la Corée du Sud se sont qualifiées directement pour la finale en gagnant leur groupe respectif dans la ronde préliminaire. Le Canada a terminé deuxième derrière la Chine dans la ronde préliminaire puis a gagné le repêchage avec 38 points tandis que les É.-U. en ont eu 33.

Dans le repêchage, Amanda Overland, de Montréal, a gagné ses 1000 m et 3000 m et a aidé le Canada à gagner le relais avec Nita Avrith, de Montréal, Anne Maltais, de Québec, et Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec.

«J’étais nerveuse avant le 3000 m du repêchage, a dit Overland. Nous ne participons plus très souvent à des 3000 m et je craignais la douleur et les 27 tours de la course contre de fortes adversaires. Finalement, j’ai bien patiné et pris toutes les bonnes décisions.»

Maltais et Roberge ont aussi gagné leur 500 m.

L’an dernier, la Corée du Sud a gagné les médailles d’or masculine et féminine tandis que les Canadiens avaient terminé deuxièmes et les Canadiennes troisièmes.

Les finales auront lieu dimanche.