Les Canadiens Tremblay et Jean gagnent une médaille d’or et une d’argent à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Le double médaillé olympique François-Louis Tremblay, de Montréal, et la recrue dans l’équipe nationale Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, ont remporté respectivement une médaille d’or et une d’argent, samedi, au 500 m masculin lors de la première Coupe de monde de patinage de vitesse sur courte piste de la saison.

Tremblay a pris les commandes dès le départ et n’a jamais été menacé jusqu’à la fin lors de la finale qui regroupait quatre patineurs et il a réussi un temps de 42,139 secondes. Jean a terminé deuxième en 42,271 et Kim Byeong-jun, de Corée du Sud, a terminé à près de deux secondes de Tremblay.

Les Canadiens ont profité d’un nouveau règlement cette saison alors que les positions de départ sont déterminées par les temps les plus rapides des rondes précédentes. Auparavant, les positions de départ étaient déterminées par un tirage au sort.

«C’est excellent d’entreprendre la saison d’une si bonne manière, a dit Tremblay. L’important pour moi aujourd’hui a été de patiner rapidement pendant toutes les rondes (quart de finale, demi-finale et finale). De cette manière, cela m’a garanti la meilleure position de départ sur la ligne. Dans la finale, j’ai fait exactement la même chose que dans les rondes précédentes en prenant la tête dès le départ.»

Jean, champion du combiné la saison dernière aux sélections de l’équipe nationale, effectue ses débuts en Coupe du monde cette fin de semaine. Il est demeuré en deuxième position du début à la fin dans la finale.

«Je suppose que je suis un peu surpris d’être sur le podium, a dit Jean, âgé de 22 ans. Je me sens en excellente forme présentement et en progressant de ronde en ronde, j’étais de plus en plus confiant. La finale a été une course très rapide et j’étais concentré à conserver ma position.»

Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, a été disqualifié en demi-finale.

Au 1500 m masculin, le détenteur du record du monde, Ahn Hyun-soo, a conduit la Corée du Sud à un doublé en 2:20,432, tandis que Lee Ho-suk, médaillé olympique d’argent, a terminé deuxième 2:20,585.

Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, et le champion canadien Mathieu Giroux, de Montréal, deux autres recrues en Coupe du monde, se sont qualifiés pour la finale et se sont classés respectivement quatrième et cinquième.

Au 500 m féminin, Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, a terminé deuxième dans la finale B pour obtenir le sixième rang du classement général, tandis qu’Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, et Anne Maltais, de Québec, ont été éliminées en quarts de finale. Meng Wang a conduit la Chine à un balayage des médailles dans la finale.

Au 1500 m féminin, Nita Avrith, de Montréal, et Raphaele Lemieux, de Rivière-du-Loup, au Québec, ont été éliminés en demi-finales. Jin Sun-yu a conduit la Corée du Sud à un triplé dans la finale.

La compétition se terminera dimanche.

-30-