Les recrues canadiennes continuent d’impressionner dans le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

Les Canadiens sont de nouveau à la chasse aux médailles à la suite de performances particulièrement solides par les plus jeunes membres de l’équipe dans les rondes de qualification de vendredi, lors de la première journée de la deuxième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

La fin de semaine dernière, lors de la première Coupe du monde en Chine, l’équipe canadienne a remporté sept médailles.

Chez les femmes, toutes les Canadiennes se sont qualifiées pour les quarts de finale dans les 500, 1000 et 1500 m.

Celles qui se sont qualifiées au 500 m sont Anouk Leblanc-Boucher, de Montréal, Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, et Anne Maltais, de Québec. Au 1000 m, Leblanc-Boucher, Roberge, Maltais, Amanda Overland, de Kitchener, en Ontario, Raphaele Lemieux, de Rivière-du-Loup, au Québec, et Nita Avrith, de Montréal, se sont toutes qualifiées. Au 1500 m, Roberge, Leblanc-Boucher et Avrith se sont aussi qualifiées.

Avrith en est à sa première saison dans l’équipe nationale, tandis que Lemieux et Maltais ont une expérience internationale limitée.

«Il était évident que les filles ont beaucoup appris dans les courses de la fin de semaine dernière, a dit l‘entraîneur de l‘équipe nationale, Martin Gagné. Elles connaissaient mieux leurs adversaires. Elles étaient vigilantes et moins hésitantes pour dépasser une adversaire. Elles développent beaucoup de confiance.»

Chez les hommes, Olivier Jean, de Lachenaie, au Québec, et François-Louis Tremblay, de Montréal, se sont qualifiés au 500 m. Tremblay et Jean avaient réussi un doublé dans la finale du 500 m la fin de semaine dernière.

Au 1000 m, Steve Robillard, de Montréal, Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, et Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, au Québec, sont passés en quarts de finale, tandis que Mathieu Giroux, de Montréal, passera par le repêchage. Au 1500 m, Giroux, Monette et Robillard se sont qualifiés.

Monette, Giroux et Jean en sont à leur première saison sur le circuit de la Coupe du monde.

«Les jeunes gars montrent qu’ils sont prêts pour ce niveau, a dit l’entraîneur de l‘équipe nationale Derrick Campbell. Ce n’est pas une surprise. Simplement pour obtenir une place dans l’équipe canadienne vous devez patiner à un haut niveau et connaître les techniques de courses. Mais il y a malgré tout une transition au niveau international et ils sont demeurés détendus et ont contrôlé leurs courses.»

En quart de finale du relais masculin, le Canada s’est classé deuxième dans sa ronde préliminaire et s’est qualifié pour les demi-finales. Les patineurs canadiens étaient Hamelin, Giroux, Monette et Robillard. Le relais féminin débutera samedi.

L’horaire de samedi comprend aussi les finales des 1000 m et 1500 m.