Marc Gagnon et Marianne Limpert en tête du groupe qui sera intronisé au Temple de la renommée olympique du Canada 2007

Le Comité olympique canadien (COC) a annoncé aujourd’hui que le quintuple médaillé olympique en patinage de vitesse courte piste Marc Gagnon et la médaillée d’argent olympique des Jeux de 1996 en natation Marianne Limpert figurent en tête de liste des personnes qui seront intronisées au Temple de la renommée olympique du Canada.

Le dîner de gala annuel en l’honneur des intronisés au Temple de la renommée olympique 2007 aura lieu le 21 avril au World Trade and Convention Centre à Halifax. Le dîner de gala et la cérémonie d’intronisation au Temple de la renommée olympique du Canada font partie des événements phares du Congrès du COC, qui se tiendra du 19 au 21 avril.

Le Temple de la renommée olympique du Canada rend hommage aux personnes qui ont servi la cause du Mouvement olympique avec distinction. Voici les personnes qui seront intronisées en 2007 :

Marc Gagnon (athlète, Montréal, Qc), l’un des athlètes ayant connu le plus de succès dans l’histoire du sport canadien. Gagnon a participé aux Jeux olympiques d’hiver à trois reprises, remportant un total de trois médailles d’or et deux médailles de bronze alors qu’il représentait le Canada sur la plus importante scène sportive en patinage de vitesse courte piste. Gagnon détient tous les titres majeurs en patinage de vitesse courte piste. Les cinq médailles olympiques qu’il a remportées constituent le plus grand nombre de médailles gagnées par un athlète canadien de sexe masculin dans l’histoire des Jeux olympiques d’hiver et le deuxième plus grand nombre de médailles remportées par un athlète dans l’histoire du sport canadien. En plus des Jeux olympiques d’hiver, Gagnon a connu du succès aux Championnats du monde, ayant remporté le titre de champion du monde en 1993, 1994, 1996 et 1998."

Marianne Limpert (athlète, Fredericton, N.-B.), a représenté le Canada en natation à trois éditions consécutives des Jeux olympiques depuis ceux de 1992. Tout au long de sa carrière olympique, Limpert a concouru dans neuf disciplines, inscrivant à chaque fois un classement parmi les 8 premières, y compris une mémorable médaille d’argent remportée au relais 200 mètres quatre nages individuel aux Jeux olympiques de 1996 à Atlanta. À part les Jeux olympiques, Limpert est montée sur le podium à plusieurs reprises sur la scène internationale, ayant décroché quatre médailles aux Championnats mondiaux aquatiques, neuf médailles aux Jeux du Commonwealth et 10 médailles aux Jeux panaméricains. En 1998, elle a été nommée porte-drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture des Jeux du Commonwealth en Malaisie, et elle a remporté une médaille d’or, une médaille d’argent et une médaille de bronze à ces Jeux.

Montgomery Wilson (athlète, Toronto, Ont.), triple Olympien en patinage artistique, il est devenu le premier patineur canadien et nord-américain de sexe masculin à monter sur le podium aux Jeux olympiques d’hiver dans ce sport, après avoir remporté une médaille de bronze dans l’épreuve individuelle masculine aux Jeux olympiques d’hiver de 1932 à Lake Placid. Au cours de sa carrière, Wilson a aussi représenté le Canada dans les épreuves individuelles masculines aux Jeux olympiques d’hiver de 1928 et de 1936 et il est devenu le premier patineur canadien de sexe masculin à remporter une médaille aux Championnats du monde, soit une médaille d’argent lors de la compétition tenue en 1932 à Montréal. Il est décédé en 1964 à l’âge de 55 ans.

Deryk Snelling (entraîneur, Vancouver, C.-B.), l’un des entraîneurs de natation les plus accomplis de l’histoire olympique du Canada. À partir de 1972, Snelling a représenté le Canada à sept éditions consécutives des Jeux olympiques et a rempli les fonctions d’entraîneur-chef de l’équipe à Montréal, à Moscou, à Los Angeles et à Barcelone. Au cours de sa carrière, Snelling a mené 60 nageurs aux Jeux olympiques, et 21 d’entre eux sont montés sur le podium. Parmi les talentueux nageurs canadiens entraînés par Snelling, citons les médaillés olympiques Mark Tewksbury, Curtis Myden, Tom Ponting, Leslie Cliff, Cheryl Gibson, Donna-Marie Gurr, Wendy Hogg, Bill Mahoney et Bruce Robertson.

Les McDonald (bâtisseur, North Vancouver, C.-B.), fervent lobbyiste et défenseur de la cause du sport du triathlon. McDonald est considéré comme l’artisan de l’ajout de cette épreuve au programme olympique en 1993. Président de Triathlon Canada de 1984 à 1996, McDonald a également eu un impact considérable sur la communauté sportive canadienne, ayant organisé quelques unes des premières compétitions régionales et nationales de triathlon au Canada.

Brian Wakelin (bâtisseur, St. John’s, T.-N.), a joué un rôle important dans le développement du Mouvement olympique et du hockey d’un bout à l’autre du Canada pendant 30 ans, à partir de 1971. Wakelin a été élu vice-président de l’Association olympique canadienne en 1990 et a représenté le Canada à cinq Jeux olympiques, notamment à titre de chef de mission aux Jeux olympiques d’hiver de 1998 à Nagano. Membre influent de l’Association canadienne de hockey amateur, Wakelin a occupé différents postes au sein de l’organisation, y compris celui de président du conseil, de 1985 à 1987.

« Par leurs réalisations exceptionnelles en tant qu'athlètes, entraîneurs et bâtisseurs, les futurs membres du Temple de la renommée olympique du Canada 2007 ont enrichi le Mouvement olympique et le sport au Canada de façon significative, » a déclaré Michael Chambers, président du COC. « Ceux qui seront intronisés au Temple de la renommée olympique du Canada cette année représentent le summum de l’excellence olympique canadienne, et nous sommes impatients de leur rendre hommage et de célébrer le legs précieux qu’ils nous ont transmis, le mois prochain, à Halifax. »

Les billets pour le dîner de gala et la cérémonie d’intronisation au Temple de la renommée olympique du Canada 2007 sont maintenant en vente, et sont offerts en ligne au www.olympic.ca. Toutes les recettes de l’événement seront versées à la Fondation olympique canadienne qui apporte un soutien direct aux athlètes, aux entraîneurs, aux fédérations nationales de sport et aux initiatives À nous le podium 2010 et Vers l’excellence.

Le Comité olympique canadien (COC) est un organisme national, privé et à but non lucratif, déterminé à assurer l’excellence sportive. Il est responsable de tous les aspects de la participation du Canada au Mouvement olympique, y compris de la participation du Canada aux Jeux olympiques et aux Jeux panaméricains. Par ailleurs, le COC gère tout un éventail de programmes culturels et éducatifs faisant la promotion du Mouvement olympique au Canada. Pour plus de renseignements, veuillez visiter notre site Web, au www.olympic.ca.