McLean et Dubreuil concluent les Championnats du monde de sprint au 12e rang du classement général

Irvine se classe 14e et Fiola 19e après deux jours de courses à Heerenveen

HEERENVEEN, PAYS-BAS – Les patineurs de vitesse sur longue piste Heather McLean et Laurent Dubreuil ont tous deux terminé au 12e rang du classement général des Championnats du monde de sprint de l'ISU 2019 disputés cette fin de semaine à Heerenveen, aux Pays-Bas. 

McLean de Winnipeg, Man., a été la meilleure Canadienne, concluant le week-end en 12e place du classement général chez les femmes, à +6,00 secondes de la tête. Ce classement égale le deuxième meilleur de sa carrière (2016), elle qui avait pris le septième rang en 2017.

«Je suis contente d’avoir pu vivre l’expérience des Championnats du monde de sprint encore une fois, mais ma deuxième journée de courses a été décevante, a affirmé McLean. Ça va servir de motivation pour l’entraînement estival et l’automne prochain, c’est certain ! »

McLean a obtenu son meilleur résultat de la fin de semaine quand elle a fini 10e du 500m de dimanche en 38,12. Elle a par ailleurs pris le 15e rang du 1000m en 1:16,66, un peu plus tard dans la journée. Samedi, elle a affiché le 11e temps du 500m et le 12e du 1000m.

Kaylin Irvine de Calgary, Alb., s’est immiscée dans le top-15 chez les femmes avec une 14e place au classement général, à +8,00 secondes de la première place. Elle a ainsi mieux fait qu’à sa seule autre présence aux Championnats du monde de sprint, en 2012, quand elle avait fini 22e au général.

Irvine a pris la 11e place du 500m (38,24) et la 17e place du 1000m (1:16,66), dimanche. Elle a alors affiché des temps légèrement plus rapides que ceux de samedi, quand elle a terminé 13e au 500m (38,38) et 16e au 1000m (1:16,92).

« J’ai eu du plaisir en fin de semaine, a indiqué Irvine. J’ai réussi mon 500m le plus rapide dans la Thialf et mon 1000m s’est avéré une bonne occasion d’apprentissage. Ces bons résultats me donnent de la motivation, notamment la motivation de travailler sur ce que je dois améliorer. »

La Japonaise Nao Kodaira a été couronnée championne du monde du sprint chez les femmes pour la deuxième fois de sa carrière, elle qui a raflé le titre une première fois en 2017 à Calgary. Elle a été accompagnée sur le podium par la Japonaise Miho Takagi (+0,77) et l’Américaine Brittany Bowe (+1,03). Cette dernière en était à sa quatrième médaille en carrière à des Championnats du monde de sprint.

Chez les hommes, Laurent Dubreuil de Lévis, Qué., a conclu la compétition en 12e place au classement général, à  +5,00 secondes de la tête. C’était la sixième fois en carrière que Dubreuil se retrouvait dans le top-15 à cette compétition.

Dubreuil a signé la septième place du 500m (35,05) de dimanche, avant de décrocher la 12e place au 1000m (1:09,83). Ces résultats sont venus s’ajouter à sa 10e place du 500m (35,05) et à sa 13e place au 1000m (1:09,75), samedi.

« Ç’a été incroyable de patiner dans la Thialf avec autant de partisans, ç’a vraiment été spécial comme expérience, a reconnu Dubreuil. Je pense que j’ai réussi à bien faire même si je n’étais pas dans ma meilleure forme en fin de semaine. Dans l’ensemble, ç’a été des Championnats du monde très plaisants. »

Christopher Fiola de Montréal, Qué., a pris la 19e place au général à l’occasion des premiers Championnats du monde de sprint de sa carrière. Durant la fin de semaine, il a terminé deux fois en 17e place au 500m, en plus de finir 20e et 21e au 1000m.

« Je suis satisfait de mes courses de la fin de semaine, a affirmé Fiola. Ç’a été une bonne première expérience et la foule a été formidable.

« Je ne me suis pas trop mis de pression sur les épaules et je suis content d’avoir pu savourer le temps que j’ai passé sur l’anneau. J’ai réussi de bons départs et je sais quels sont les aspects que je dois peaufiner en vue de l’année prochaine. J’ai hâte à la prochaine fois et je sais qu’il y a place à amélioration, ce qui est une bonne chose. »

Le Russe Pavel Kulizhnikov a été sacré champion du monde du sprint pour la troisième fois de sa carrière. Le podium a été complété par le Japonais Tatsuya Shinhama (+0,83) et le Néerlandais Kjeld Nuis (+0,94).

Veuillez consulter le Portail des résultats de l'ISU pour prendre connaissance des résultats détaillés de chacune des courses.