Overland, Roberge et Monette gagnent leur ronde pour se qualifier pour les quarts de finale à une Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste

TURIN, Italie – Amanda Overland, de Montréal, Kalyna Roberge, de St-Étienne-de-Lauzon, au Québec, et Marc-André Monette, de Pointe-aux-Trembles, ont tous gagné leur ronde préliminaire pour se qualifier pour les quarts de finale dans deux distances chacun, vendredi, lors de la première journée de la quatrième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.

Chez les femmes, Overland a gagné ses rondes au 1000 m et au deuxième 1500 m pour se qualifier pour les quarts de finale de samedi. Tania Vicent, de Verchères, au Québec, s’est aussi qualifiée pour les quarts de finale dans les deux mêmes courses tandis qu’Andrea Do-Duc, de Montréal, passera par le repêchage.

Roberge a gagné ses courses dans le premier 1500 m et le 500 m pour se qualifier pour les deux quarts de finale. Elle y retrouvera au 500 m Anne Maltais, de Québec, et dans le premier 1500 m Valérie Lambert, de Sherbrooke, au Québec. Maltais passera par le repêchage au 1500 m tandis que Lambert a été disqualifiée au 500 m.

Chez les hommes, Monette a été le seul Canadien à gagner ses deux courses préliminaires pour se qualifier pour les quarts de finale dans les deux courses de 1500 m. Steve Robillard et Mathieu Giroux, tous deux de Montréal, se joindront à lui dans le deuxième 1500 m et Charles Hamelin, de Ste-Julie, au Québec, dans le premier.

Hamelin et François-Louis Tremblay ont gagné leur 500 m pour se qualifier, tandis que Giroux, Tremblay et Robillard se sont tous qualifiés pour les quarts de finale du 1000 m. Alexandre Boisvert-Lacroix, de Sherbrooke, passera par le repêchage aux 500 m et premier 1500 m.

Le Canada s’est qualifié pour les demi-finales dans les deux relais. Au relais féminin de 3000 m, Roberge, Maltais, Vicent et Overland ont gagné leur course. Au relais masculin de 5000 m, Giroux, Tremblay, Hamelin et Robillard ont surmonté une chute pour terminer deuxièmes dans leur course et se qualifier.

«Les conditions de la glace ici sont bien meilleure que la semaine dernière (à Heerenveen, aux Pays-Bas), a dit Yves Hamelin, directeur du programme de courte piste de Patinage de vitesse Canada. Cela a permis à nos athlètes de patiner plus à l’aise et à un niveau plus rapide. Steve et Mathieu ont aussi réglé les problèmes de lames qu’ils ont éprouvés la semaine dernière et ils se sont qualifiés sans difficulté aujourd’hui.»

La compétition se poursuivra jusqu’à dimanche.