Rare performance sans podium pour le Canada à une Coupe du monde de patinage de vitesse

Ce fut une journée inhabituelle, samedi, en Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste. Le Canada n’a pas remporté de médaille.

Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, a donné au Canada son meilleur résultat en terminant quatrième du 500 m masculin, samedi, pour terminer la troisième étape du circuit de la Coupe du monde pour les sprinteurs.

C’est la première journée cette saison en six compétitions (trois de sprint et trois toutes distances) de la Coupe du monde sur longue piste que le Canada ne monte pas sur le podium.

Erben Wennemars, des Pays-Bas, a terminé la compétition avec trois victoires en quatre courses, dont le 1000 m masculin, samedi. Joey Cheek, des États-Unis, a remporté le 500 m devant deux patineurs japonais.

Wotherspoon, avec 54 victoires en carrière en Coupe du monde – le plus chez les hommes – a terminé quatrième du 500 m en 34,97 et septième du 1000 m en 1:08,85. Il est confiant de pouvoir reconquérir le titre mondial de sprint la fin de semaine prochaine à Salt Lake City.

«Cette fin de semaine, je ressentais beaucoup de fatigue à la suite de tout l’entraînement que nous avons fait en préparation pour les championnats du monde de sprint et je n’avais pas mon énergie habituelle, a dit Wotherspoon, toujours confortablement installé au premier rang du classement du 500 m de la Coupe du monde et troisième du 1000 m. Je pense que les championnats du monde de sprint auront un des pelotons le plus compétitif depuis que j’y participe. Beaucoup de gars sont des sérieux aspirants.»

Dans les courses masculines des groupes B, Steven Elm, de Red Deer, et Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., ont terminé quatrièmes à égalité du 1000 m, tandis que Jean-René Bélanger, de Sherbrooke, au Québec, a terminé huitième et Jason Parker, de Yorkton, en Saskatchewan, 15e. Au 500 m, James Monson, de Winnipeg, a terminé huitième, Brock Miron, de Calgary, 10e, Mark Nielsen, de Calgary, 11e et Bélanger, 14e.

Chez les femmes, Shannon Rempel, de Winnipeg, a réussi un record personnel pour la deuxième journée de suite avec un temps de 1:15,94 pour terminer cinquième du 1000 m. Son précédent meilleur temps de 1:15,95 avait été réussi vendredi soir et lui avait valu une médaille d’argent.

Samedi, Chiara Simionato, d’Italie, a remporté sa cinquième médaille d’or de la saison en 1:14,89, Anzhelika Kotyuga, du Bélarus, a terminé deuxième en 1:15,12 et Marianne Timmer, des Pays-Bas, troisième en 1:15,16.

«Je ne suis pas du tout surprise que tout le monde ait patiné plus rapidement aujourd’hui, a dit Rempel, âgée de 20 ans. Je savais que je devais réussir un autre record personnel pour au moins m’approcher des médailles. Mon premier tour a de nouveau été parfait. Ce sur quoi je dois travailler est mon départ et mon dernier tour.»

Danielle Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, a terminé 17e et Krisy Myers, de Lloydminster, en Saskatchewan, 18e.

Au 500 m féminin, la Chinoise Manli Wang a été battue pour la première fois de la saison et a terminé quatrième. Tomomi Okazaki a conduit le Japon à un doublé en remportant la médaille d’or en 37,73. Rempel a terminé 10e en 38,57, tandis que Kim Weger, de Régina, a terminé 19e et Myers 20e.

Dans les courses féminines B, Sarah Smith, de Medicine Hat, en Alberta, et Wotherspoon ont terminé 13e et 16e du 500 m, tandis qu’au 1000 m, Brittany Schussler, de Winnipeg, et Christine Nesbitt, de London, en Ontario, ont terminé neuvième et 11e.