Razzia de médailles canadiennes à une Coupe du monde de patinage de vitesse

INZELL, Allemagne – Jeremy Wotherspoon, de Red Deer, en Alberta, et Mark Nielsen, de Calgary, ont gagné une médaille d’or chacun, dimanche, ce qui ont été les faits saillants d’une récolte de cinq médailles par le Canada lors de la huitième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

Mike Ireland et Shannon Rempel, tous deux de Winnipeg, et Denny Morrison, de Fort St. John, en C.-B., sont aussi montés sur le podium à l’ovale extérieur.

Au 500 m masculin, Wotherspoon a amélioré sa deuxième place de samedi en remportant la médaille d’or en 35,35 secondes pour se hisser au premier rang du classement de la Coupe du monde. Ireland et Keiichiro Nagashima, du Japon, ont terminé deuxième à égalité en 35,70. Il s’agit de la première médaille d’Ireland cette saison. Morrison a obtenu son meilleur résultat de la saison sur cette distance en se classant quatrième en 35,85.

«Je ne pense pas que j’avais besoin de gagner aujourd’hui, mais je suis heureux de revenir avec une meilleure course, a dit Wotherspoon. Ce fut une grosse tâche de s’ajuster à la glace ici. C’est très différent de Calgary. Il y a des aspects de mon patinage que je dois améliorer et j’ai encore quelques courses pour le faire avant les championnats du monde. Mon objectif est toujours de continuer à m’améliorer et de continuer à gagner.»

Vincent Labrie, de St-Romuald, au Québec, a terminé 13e et Nielsen 20e.

Au classement du 500 m après 12 des 14 courses, Wotherspoon est en tête avec 780 points grâce à sept victoires en huit courses. Kang-Seok Lee, de Corée du Sud, est deuxième avec 712.

Au 100 m sprint masculin, Nielsen a gagné la finale en 9,55 secondes. Mika Poutala, de Finlande, a terminé deuxième en 9,69, Labrie cinquième, Ireland 11e et Wotherspoon 12e.

«Tout s’est bien passé. Je suis satisfait d’avoir gagné, a dit Nielsen. La clé du succès dans cette épreuve est de donner un effort maximum dans une courte période de temps tout en demeurant détendu.»

Au 1000 m masculin, il y a eu les deux mêmes premiers que samedi alors que Shani Davis, des É.-U., a terminé premier avec un record de la piste en 1:09,65. Morrison a terminé deuxième en 1:09,86 et Jan Bos, des Pays-Bas, troisième en 1:09,94. Wotherspoon s’est classé quatrième en 1:10,72.

«Shani s’entraînait à Calgary, donc nous avons développé une petite rivalité, a dit Morrison, deuxième derrière Davis au classement du 1000 m de la Coupe du monde. Je pense que j’ai mieux patiné que samedi. Mon dernier tour a définitivement été plus fort. Mais ma vitesse de pointe n’était définitivement pas là dans le premier tour et c’est quelque chose sur quoi je dois travailler.»

François-Olivier Roberge, de St-Nicolas, au Québec, a terminé 11e. Matt McLean, de Winnipeg, s’est classé troisième de la course du groupe B.

Le 1000 m féminin a eu les mêmes trois premières que samedi. Anni Friesinger a gagné la médaille d’or en 1:16,45. Ireen Wust, des Pays-Bas, a terminé deuxième en 1:17,95 et Rempel troisième en 1:18,41.

«Être constante dans cette épreuve est quelque chose que je visais pendant toute l’année, a dit Rempel. Il y avait moins de vent aujourd’hui et cela a vraiment aidé. Je pense que l’entraînement que j’ai fait au cours de l’été produit vraiment son effet maintenant et m‘aide à avoir une solide fin de saison.»

Brittany Schussler, de Winnipeg, a terminé sixième et Danielle Wotherspoon, de Red Deer, 15e. Kerry Simpson, de Melville, en Saskatchewan, a gagné la course du groupe B.

Au 500 m féminin, Jenny Wolf a récolté sa 10e victoire. Rempel s’est classée quatrième et Wotherspoon et Kim Weger, de Regina, ont terminé à égalité au 18e rang. Simpson et Tamara Oudenaarden, d’Edmonton, ont terminé première et deuxième dans la course du groupe B.

Au 100 m féminin, Weger s’est classée quatrième et Wotherspoon neuvième.

La dernière Coupe du monde aura lieu de vendredi à dimanche à Heerenveen, aux Pays-Bas.