Une autre belle récolte canadienne à Saguenay

Les canadiens ont encore une fois volé la vedette au Centre Georges-Vézina, avec une récolte de quatre médailles, dont deux d’or à la troisième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste. Ce nombre s’ajoute aux cinq d’hier pour un total de neuf médailles canadiennes à Saguenay.

C’était une deuxième médaille en deux jours pour Kalyna Roberge (Saint-Étienne-de-Lauzon, QC) et Charles Hamelin (Ste-Julie, QC), qui ont remporté l’or du 1000m et du 500m, respectivement. « Après ma médaille d’argent d’hier [1500m], j’étais plutôt confiant aujourd’hui, ce qui m’a permi de bien patiner », expliquait Hamelin après sa course. « Ça semblait facile aujourd’hui! », s’est-il exclamé.

Jeffrey Scholten (Montréal, QC) a rejoint Hamelin en grimpant sur la troisième marche du podium du 500m masculin. C’est le Chinois Ze Hu qui, à la toute dernière seconde, a réussi à coiffer Scholten au fil d’arrivée. C’est la deuxième journée consécutive qu’on retrouve deux patineurs du pays hôte sur le podium de cette distance.

Michael Gilday, des Territoires du Nord-Ouest, l’autre canadien qui était des quarts de finale de la distance a bien essayé de terminer deuxième de sa vague, mais il n’a pas réussi à se faufiler devant ses adversaires.

Au 1000m, Roberge était la seule canadienne en finale, Amanda Overland (Montréal, QC) et Annik Plamondon (Longueuil, QC) s’étant toutes deux retrouvées dans de difficiles vagues de quart de finale et n’ont pas réussi à passer à l’étape suivante. Et on a bien cru que la Canadienne devrait se contenter du bronze, elle qui se trouvait en troisième position, derrière deux Coréennes à quelques mètres du fil d’arrivée. Mais on a eu la preuve que tout peut arriver en patinage courte piste, et la Coréenne Sun-Yu Jin s’est enfargée juste avant de terminer la course, entraînant sa coéquipière Eun-Ju Jung dans sa chute. Roberge a donc été la première à franchir la ligne, tout juste devant une autre Coréenne, Chun-Sa Byun.

« Je suis surtout fière de mon 1000m ce weekend, pour la façon dont j’ai patiné contre les Coréennes », s’est exclamée Roberge après sa course. « Elles n’ont pas réussi à me garder derrière tout au long de la course, je leur ai montré que j’étais capable de les dépasser. Non seulement j’ai bien patiné, mais j’ai beaucoup appris pendant la fin de semaine », a terminé l’athlète, qui a remporté sa toute première médaille d’or en coupe du monde.

La quatrième médaille de la journée est survenue au relais féminin, dans lequel Overland, Roberge, Plamondon et Anne Maltais (Québec, QC) ont obtenu le troisième rang, derrière la Chine et la Corée. Puisque Jessica Gregg (Edmonton, AB) et Ivanie Blondin (Ottawa, ON) avaient patiné dans la demi-finale d’hier, elles sont grimpées sur le podium avec leurs coéquipières. Rappelons que les patineurs canadiens avaient été disqualifiés de leur relais hier et ils n’ont donc pu prendre part aux courses.

Marc-André Monette (Montréal, QC) était à l’œuvre au 1000m masculin, et il a terminé au deuxième rang de la finale B, après s’être fait battre par le Coréen Hyun-Soo Ahn et l’Italien Nicola Rodigari, qui se sont emparés des médailles d’or et de bronze respectivement. Un autre Coréen, Ho-Suk Lee, a terminé deuxième.

Au 500m féminin, les choses n’ont pas été aussi faciles qu’hier, et c’est Jessica Gregg, médaillée de bronze hier, qui a obtenu le meilleur résultat avec une victoire en finale B. Ses deux coéquipières, Anne Maltais et Ivanie Blondin, ont été éliminées en quart de finale.

C’est une excellente récolte canadienne à cette troisième étape du circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de l’ISU. Les patineurs du pays hôte avaient auparavant remporté 12 médailles en deux coupes du monde, ce qui leur en donne maintenant 23.

Parmi les médaillés individuels du Canada, il est intéressant de noter qu’on retrouve six patineurs différents, soit Roberge (2), Hamelin (2), François-Louis Tremblay (Montréal, QC), Olivier Jean (Lachenaie, QC), Gregg et Scholten. En ajoutant le relais, ce sont dix des douze patineurs Canadiens qui repartent de Saguenay avec une médaille au cou, puisqu’Overland, Blondin, Maltais et Plamondon ont eu le bronze du relais.

Les athlètes se déplacent vers Montréal dès demain, où ils participeront à la quatrième étape de la Coupe du monde à l’Aréna Maurice-Richard du 8 au 10 décembre prochain.